Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

Economie

Avant son entrée en Bourse, Facebook accroît le nombre de ses actions mises en vente

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2012

À quelques jours de son entrée en Bourse, le réseau social a décidé d'augmenter de 25 % le nombre de ses actions qui seront proposées à la vente. Un changement qui devrait permettre de lever jusqu'à 16 milliards de dollars de plus.

AFP - Le site communautaire sur internet Facebook a annoncé mercredi un relèvement de 25% du nombre d'actions qui seront proposées à la vente lors de son entrée en Bourse attendue vendredi, ce qui pourrait permettre de lever quelque 16 milliards de dollars.

Facebook a indiqué dans un nouveau document boursier qu'il allait mettre sur le marché plus de 421 millions d'actions, au lieu de plus de 337 millions jusqu'à présent, avec la possibilité que le nombre total de titres mis en vente dépasse 484 millions en cas de forte demande des investisseurs.

La société californienne n'a fourni aucune explication sur cette augmentation qui reposera uniquement sur l'apport supplémentaire au marché de titres détenus actuellement par des actionnaires.

Cela signifie que l'entreprise elle-même ne met toujours sur le marché que 180 millions d'actions (hors option de surallocation), pour des recettes attendues de 6,4 milliards de dollars, au prix médian de la nouvelle fourchette annoncée mardi (de 34 à 38 dollars).

En outre, l'entreprise a réduit le nombre de titres supplémentaires qu'elle se prépare à mettre elle-même en vente en cas de surallocation, passé de quelque 6 à 3 millions d'actions. Mais les actionnaires actuels pourraient en revanche mettre sur le marché non plus 44,5 millions d'actions supplémentaires mais 60 millions.

Bon nombre d'analystes avaient évoqué mardi l'énorme demande des investisseurs pour les titres de l'un des groupes phares de l'internet mondial, qui compte plus de 900 millions d'utilisateurs. Mais si certains s'attendaient à ce que cette demande pousse l'entreprise à relever le prix de son action au-delà de la fourchette annoncée, ils n'avaient pas évoqué la perspective d'une augmentation du nombre de titres offerts.

La valorisation annoncée par l'entreprise devrait atteindre au moins 85 milliards de dollars, et jusqu'à 104 milliards de dollars à terme, une fois pris en compte l'exercice de toutes les options d'achat d'actions (stock options).

Première publication : 16/05/2012

  • INTERNET

    Bourse : Facebook vise une valorisation entre 70 et 87,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Facebook fait un premier pas vers son introduction en Bourse

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    L'introduction en bourse de Facebook en six points

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)