Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Economie

Avant son entrée en Bourse, Facebook accroît le nombre de ses actions mises en vente

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2012

À quelques jours de son entrée en Bourse, le réseau social a décidé d'augmenter de 25 % le nombre de ses actions qui seront proposées à la vente. Un changement qui devrait permettre de lever jusqu'à 16 milliards de dollars de plus.

AFP - Le site communautaire sur internet Facebook a annoncé mercredi un relèvement de 25% du nombre d'actions qui seront proposées à la vente lors de son entrée en Bourse attendue vendredi, ce qui pourrait permettre de lever quelque 16 milliards de dollars.

Facebook a indiqué dans un nouveau document boursier qu'il allait mettre sur le marché plus de 421 millions d'actions, au lieu de plus de 337 millions jusqu'à présent, avec la possibilité que le nombre total de titres mis en vente dépasse 484 millions en cas de forte demande des investisseurs.

La société californienne n'a fourni aucune explication sur cette augmentation qui reposera uniquement sur l'apport supplémentaire au marché de titres détenus actuellement par des actionnaires.

Cela signifie que l'entreprise elle-même ne met toujours sur le marché que 180 millions d'actions (hors option de surallocation), pour des recettes attendues de 6,4 milliards de dollars, au prix médian de la nouvelle fourchette annoncée mardi (de 34 à 38 dollars).

En outre, l'entreprise a réduit le nombre de titres supplémentaires qu'elle se prépare à mettre elle-même en vente en cas de surallocation, passé de quelque 6 à 3 millions d'actions. Mais les actionnaires actuels pourraient en revanche mettre sur le marché non plus 44,5 millions d'actions supplémentaires mais 60 millions.

Bon nombre d'analystes avaient évoqué mardi l'énorme demande des investisseurs pour les titres de l'un des groupes phares de l'internet mondial, qui compte plus de 900 millions d'utilisateurs. Mais si certains s'attendaient à ce que cette demande pousse l'entreprise à relever le prix de son action au-delà de la fourchette annoncée, ils n'avaient pas évoqué la perspective d'une augmentation du nombre de titres offerts.

La valorisation annoncée par l'entreprise devrait atteindre au moins 85 milliards de dollars, et jusqu'à 104 milliards de dollars à terme, une fois pris en compte l'exercice de toutes les options d'achat d'actions (stock options).

Première publication : 16/05/2012

  • INTERNET

    Bourse : Facebook vise une valorisation entre 70 et 87,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    Facebook fait un premier pas vers son introduction en Bourse

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    L'introduction en bourse de Facebook en six points

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)