Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cahuzac: le "paria" devant la justice

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'ex-otage australienne de retour à Ouagadougou affirme vouloir rester au Burkina Faso

En savoir plus

LE DÉBAT

Haïti sans président, un État en déliquescence ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Haïti sans président, un État en déliquescence ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Imany, une chanteuse de cœur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Iran : que reste-t-il de l’héritage de Khomeini ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : retour à Kasserine, épicentre de la contestation en Tunisie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Liban cherche président... depuis près de deux ans

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Bert Koenders : "Il y a un manque de solidarité entre les Européens à propos des migrants"

En savoir plus

asie

Islamabad et Washington en passe de conclure un accord logistique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2012

À l’approche d'un sommet de l’Otan, auquel assistera le président pakistanais Zardari (photo), Islamabad et Washington s'apprêtent à signer un accord sur la réouverture de routes au Pakistan pour approvisionner les troupes en Afghanistan.

REUTERS - Islamabad et Washington sont en passe de conclure un accord sur la réouverture des routes d’approvisionnement pakistanaises pour les troupes de l’Otan en Afghanistan, a-t-on appris mardi de source gouvernementale américaine. 

Ces routes ont été fermées aux Etats-Unis en novembre dernier, à la suite de la mort de 24 soldats pakistanais tués par erreur par l’Alliance atlantique.
 
A l’approche du sommet de l’Otan des 20 et 21 mai à Chicago, auquel le président pakistanais Asif Ali Zardari assistera, un responsable américain a déclaré que l’accord était quasiment certain, même si rien n’est finalisé et qu’une surprise est toujours possible.
 
Il a ajouté que l’armée américaine pourrait voir augmenter certains coûts liés à son approvisionnement via le Pakistan, sans autres détails.
 
Dans un communiqué, le premier ministre pakistanais Yusuf Raza Gilani a fait savoir que son gouvernement soutenait une proposition visant à autoriser l’Otan à ne faire transiter sur son territoire que des équipements non létaux. 
 

 

Première publication : 16/05/2012

  • AFGHANISTAN

    Un rapport secret de l'Otan accuse le Pakistan de soutenir les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Nouvelle attaque d'Al-Qaïda contre un convoi de ravitaillement de l'Otan

    En savoir plus

  • SOMMET INTERNATIONAL

    Les pays membres de l'Otan se concertent sur l'après-2014 en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)