Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les jihadistes consolident leurs positions en Irak et en Syrie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

En savoir plus

asie

Islamabad et Washington en passe de conclure un accord logistique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2012

À l’approche d'un sommet de l’Otan, auquel assistera le président pakistanais Zardari (photo), Islamabad et Washington s'apprêtent à signer un accord sur la réouverture de routes au Pakistan pour approvisionner les troupes en Afghanistan.

REUTERS - Islamabad et Washington sont en passe de conclure un accord sur la réouverture des routes d’approvisionnement pakistanaises pour les troupes de l’Otan en Afghanistan, a-t-on appris mardi de source gouvernementale américaine. 

Ces routes ont été fermées aux Etats-Unis en novembre dernier, à la suite de la mort de 24 soldats pakistanais tués par erreur par l’Alliance atlantique.
 
A l’approche du sommet de l’Otan des 20 et 21 mai à Chicago, auquel le président pakistanais Asif Ali Zardari assistera, un responsable américain a déclaré que l’accord était quasiment certain, même si rien n’est finalisé et qu’une surprise est toujours possible.
 
Il a ajouté que l’armée américaine pourrait voir augmenter certains coûts liés à son approvisionnement via le Pakistan, sans autres détails.
 
Dans un communiqué, le premier ministre pakistanais Yusuf Raza Gilani a fait savoir que son gouvernement soutenait une proposition visant à autoriser l’Otan à ne faire transiter sur son territoire que des équipements non létaux. 
 

 

Première publication : 16/05/2012

  • AFGHANISTAN

    Un rapport secret de l'Otan accuse le Pakistan de soutenir les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Nouvelle attaque d'Al-Qaïda contre un convoi de ravitaillement de l'Otan

    En savoir plus

  • SOMMET INTERNATIONAL

    Les pays membres de l'Otan se concertent sur l'après-2014 en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)