Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

asie

Islamabad et Washington en passe de conclure un accord logistique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2012

À l’approche d'un sommet de l’Otan, auquel assistera le président pakistanais Zardari (photo), Islamabad et Washington s'apprêtent à signer un accord sur la réouverture de routes au Pakistan pour approvisionner les troupes en Afghanistan.

REUTERS - Islamabad et Washington sont en passe de conclure un accord sur la réouverture des routes d’approvisionnement pakistanaises pour les troupes de l’Otan en Afghanistan, a-t-on appris mardi de source gouvernementale américaine. 

Ces routes ont été fermées aux Etats-Unis en novembre dernier, à la suite de la mort de 24 soldats pakistanais tués par erreur par l’Alliance atlantique.
 
A l’approche du sommet de l’Otan des 20 et 21 mai à Chicago, auquel le président pakistanais Asif Ali Zardari assistera, un responsable américain a déclaré que l’accord était quasiment certain, même si rien n’est finalisé et qu’une surprise est toujours possible.
 
Il a ajouté que l’armée américaine pourrait voir augmenter certains coûts liés à son approvisionnement via le Pakistan, sans autres détails.
 
Dans un communiqué, le premier ministre pakistanais Yusuf Raza Gilani a fait savoir que son gouvernement soutenait une proposition visant à autoriser l’Otan à ne faire transiter sur son territoire que des équipements non létaux. 
 

 

Première publication : 16/05/2012

  • AFGHANISTAN

    Un rapport secret de l'Otan accuse le Pakistan de soutenir les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Nouvelle attaque d'Al-Qaïda contre un convoi de ravitaillement de l'Otan

    En savoir plus

  • SOMMET INTERNATIONAL

    Les pays membres de l'Otan se concertent sur l'après-2014 en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)