Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

FRANCE

Jean-Marc Ayrault prend ses fonctions à Matignon

Vidéo par Constance de BONNAVENTURE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/05/2012

Le nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, nommé mardi par François Hollande, est arrivé à l'hôtel de Matignon pour la cérémonie de passation de pouvoir avec François Fillon. Il dévoilera en fin de journée la composition de son gouvernement.

AFP - Jean-Marc Ayrault, nommé Premier ministre par François Hollande, est arrivé mercredi à 10h05 à l'Hôtel de Matignon pour la passation de pouvoirs avec son prédécesseur, François Fillon, ont constaté des journalistes de l'AFP.

M. Ayrault, 62 ans, accompagné de son épouse, a été accueilli sur le perron de Matignon par M. Fillon et sa femme. Les deux hommes doivent ensuite s'entretenir pendant une vingtaine de minutes, avant que M. Fillon quitte Matignon. M. Ayrault prononcera pour sa part une allocution.

Il doit ensuite s'atteler, pour sa première journée de Premier ministre, à la composition du gouvernement qui sera dévoilée mercredi en fin de journée.

Comme le nouveau chef de l'Etat, M. Ayrault n'a jamais été ministre. Elu en 1977 à la mairie de Saint-Herblain (Loire-Atlantique), il était maire de Nantes depuis 1989 et député depuis 1986.

Conseiller spécial de M. Hollande pendant la campagne présidentielle, M. Ayrault, ancien professeur d'allemand, a été préféré pour Matignon à Martine Aubry ou Manuel Valls. Depuis quelques jours, il était en butte à des critiques pour une condamnation, remontant à 1997, pour favoritisme dans l'attribution d'un marché public relatif à la fabrication du journal municipal de la ville de Nantes.


 

Première publication : 16/05/2012

  • FRANCE

    Jean-Marc Ayrault, Premier ministre "normal" de François Hollande

    En savoir plus

  • FRANCE

    François Hollande devient officiellement président de la République

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)