Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Culture

Warda, diva de la chanson d'amour, est décédée au Caire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/05/2012

La célèbre chanteuse d'origine algérienne, Warda al-Jazaïria, connue pour ses chansons d'amour, est morte jeudi d'une crise cardiaque au Caire. La diva, surnommée la "Rose algérienne", avait commencé sa carrière à onze ans à Paris.

AFP - La chanteuse Warda al-Jazaïria, adulée pour sa puissante voix et ses chansons d'amour, est décédée jeudi d'une crise cardiaque à son domicile au Caire, a-t-on appris vendredi auprès de sa famille.

Née en 1940 en France de père algérien et de mère libanaise, Warda al-Jazaïria (Rose algérienne) avait commencé sa carrière de chanteuse à Paris dans un établissement appartenant à son père.

Elle commence très jeune avec des reprises de chansons des plus grands, les Egyptiens Oum Koulsoum, Mohamed Abdelwahab et Abdelhalim Hafez, avant d'interpréter ses propres chansons sur des airs composés par Sadeq Thuraya, son mentor tunisien.

Connue dans le monde arabe pour ses chansons patriotiques durant la guerre d'Algérie, Warda commence à travailler en Egypte où elle collabore avec des grands de la musique, comme Abdelwahab.

Après l'indépendence de l'Algérie, elle retourne au pays et se marie en 1962.

Dix ans plus tard, elle s'installe en Egypte où elle interprète quelques unes de ses chansons les plus connues et joue dans plusieurs films. Elle atteint l'apogée de sa carrière après sa rencontre avec Baligh Hamdi, compositeur de renommée, et devient son époux.

Avec plus de 300 chansons, cette diva de la chanson d'amour a vendu plusieurs dizaines de millions d'albums.

Warda sera enterrée au Caire.

Première publication : 18/05/2012

COMMENTAIRE(S)