Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Amériques

Le lancement de la fusée Falcon 9 reporté en raison d'un problème moteur

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/05/2012

Le lancement du premier engin privé envoyé vers la Station spatiale internationale (ISS) a été de nouveau reporté. Un problème de moteur en est la cause. Le tir de SpaceX devait avoir lieu samedi à Cap Canaveral, en Floride.

AFP - Un problème de moteur de la fusée Falcon 9 a empêché à la dernière seconde samedi le lancement très attendu vers la station spatiale internationale (ISS) de la capsule Dragon, qui devait être le premier réalisé par une société privée.

"Nous avions un compte à rebours normal jusqu'à une demi-seconde avant le lancement, quand le système de contrôle des moteurs a détecté une pression élevée dans la chambre du moteur numéro 5", a déclaré la directrice générale de l'entreprise américaine SpaceX, Gwynne Shotwell.

"Il ne s'agit pas d'un échec", a-t-elle assuré. "Nous avons annulé (le lancement) à dessein. Cela aurait été un échec si nous avions effectué le lancement avec un moteur" dans cet état.

"Nous avons découvert l'origine du problème et les réparations sont en cours", a indiqué l'entreprise dans un communiqué. "Au cours d'inspections rigoureuses du moteur, les ingénieurs de SpaceX ont découvert une valve défectueuse (...). Nous sommes actuellement en train de procéder à son remplacement. Ces réparations devraient être achevées ce soir".

En fonctions des informations disponibles dimanche, "et si les choses se présentent bien, nous serons prêts pour tenter un lancement mardi à 03H44 (07H44 GMT)". Si un lancement se révèle impossible ce jour-là, une nouvelle fenêtre de tir sera disponible mercredi à 03H22 (07H22 GMT).

La Nasa a appelé de son côté à faire preuve de patience. "Nous nous tenons prêts à soutenir SpaceX", a déclaré Alan Lindenmoyer, un responsable des programmes de transport commercial de l'agence spatiale américaine.

Le vol de Dragon, qui avait déjà été reporté à trois reprises depuis le 7 février, est considéré comme historique puisque qu'il s'agira, en cas de succès, du premier vaisseau d'une société privée à s'amarrer à l'avant-poste orbital, ce qui pourrait marquer le début d'une nouvelle ère dans le transport spatial.

Pour cette première mission de démonstration, Dragon doit livrer à l'ISS quelque 521 kilos de fret, dont des aliments et du matériel de laboratoire, et ramener sur terre 660 kg de déchets et autres vieux équipements.

La capsule se désamarrera ensuite pour revenir sur Terre en amerrissant dans le Pacifique, au large de la Californie.

La Nasa mise gros sur le succès de SpaceX car elle compte sur le secteur privé, avec qui elle a formé des partenariats, pour prendre la relève des trois navettes spatiales, dont la dernière a volé en juillet 2011, et transporter dès cette année et à moindre coût du fret vers l'ISS, et ultérieurement des astronautes à l'horizon 2015.

SpaceX a obtenu un contrat de 1,6 milliard de dollars pour effectuer 12 missions de livraison à la station en quatre ans.

La Nasa a également conclu un contrat de 1,9 milliard de dollars avec la firme Orbital Sciences Corporation pour acheminer du fret à l'ISS. La firme doit effectuer son premier vol d'essai avant la fin de l'année.

SpaceX, ainsi que Boeing, Sierra Nevada et Blue Origin ont reçu des fonds de la Nasa pour développer un vaisseau privé de transport de personnes vers l'ISS.

En attendant, les Etats-Unis dépendent des Soyouz russes pour acheminer leurs astronautes à l'ISS au prix de 63 millions le siège.

Pour le fret, ils sont dépendants des vaisseaux automatiques russe Progress, européen ATV et japonais HTV qui ne peuvent pas revenir dans l'atmosphère.

La société SpaceX a été créée en 2002 par le milliardaire Elon Musk, 40 ans, qui a fait fortune dans l'internet.

 

Première publication : 19/05/2012

  • ESPACE

    Des milliardaires américains à la conquête des astéroïdes

    En savoir plus

  • ESPACE

    Dernier vol pour la navette Discovery qui termine au musée

    En savoir plus

  • AÉROSPATIAL

    Lancement réussi pour Vega, nouvelle fusée européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)