Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : Échec des efforts américains pour obtenir une trêve humanitaire

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Deux morts et dix-huit blessés après une sortie de route lors d'un rallye

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/05/2012

Le 14e rallye régional des Maures a été endeuillé ce samedi par un accident mortel. Une voiture de course a foncé sur la foule, tuant au moins deux personnes et faisant dix-huit blessés graves, dont des enfants.

AFP - Un rallye automobile a viré au drame samedi après-midi à Plan-de-la-Tour (Var) quand un pilote a semble-t-il commis une erreur de parcours et foncé dans la foule, faisant deux morts et 18 blessés, dont cinq très graves, selon le dernier bilan.

Un spectateur de 20 ans et un commissaire de course âgé de 50 ans, originaire de Nice, selon le parquet, ont été fauchés, aux environs de 16H30, par une Golf orange au premier jour du 14e rallye régional des Maures, qui a été immédiatement interrompu.

Parmi les 18 personnes blessées, cinq se trouvent en "urgence absolue", avec un pronostic vital engagé: il s'agit notamment de deux mineurs de 12 et 17 ans. Un autre garçon de neuf ans a été blessé, mais moins gravement.

"Le bilan risque de s'aggraver", a prévenu le sous-préfet de Draguignan, Stanislas Cazelles, lors d'une conférence de presse à la mairie de la commune.

"Le rallye avait obtenu un avis favorable", a-t-il souligné, ajoutant que "vu la gravité de la situation, la deuxième journée était annulée".

D'après les premiers éléments de l'enquête, confiée à la brigade de recherches de Saint-Tropez et aux gendarmes de Sainte-Maxime, il semble que le pilote ait commis une faute de conduite en se trompant dans le parcours.

Arrivé à un carrefour où il aurait dû tourner à droite, il a continué sa course, se déportant vers la gauche et percutant de plein fouet le commissaire de course et les spectateurs placés derrière les rubans de sécurité. Certains ont même été projetés à plusieurs mètres dans un champ de vignes.

"La priorité est de rechercher les causes de cet accident", a relevé le substitut du procureur, Julien Ficara. Le conducteur du véhicule, sous le choc, a été placé en garde à vue, mais cette mesure judiciaire a ensuite été levée à l'hôpital, les médecins la jugeant incompatible avec son état de santé. Le co-pilote devait également être entendu.

Sur place, la voiture numéro 63, sérieusement endommagée, se trouvait encore en fin d'après-midi en travers de la chaussée, au milieu de débris, sur les hauteurs de ce village situé au nord du golfe de Saint-Tropez, a constaté un journaliste de l'AFP. L'émotion était palpable, notamment parmi les concurrents de l'épreuve, dont certains en pleurs.

Les enquêteurs ont recueilli les photos et films amateurs des spectateurs pour déterminer plus précisément les circonstances du drame, alors que des analyses d'alcoolémie et de toxicologie étaient en cours.

Les sapeurs-pompiers du Var ont mobilisé d'importants moyens de secours: 80 hommes, une vingtaine d'ambulances et quatre hélicoptères pour évacuer les blessés vers les hôpitaux de la région.

La ministre des Sports, Valérie Fourneyron, a estimé dans un communiqué que cet accident posait "la question grave de la sécurisation du public lors des manifestations automobiles". "Avec le ministre de l'Intérieur, nous allons nous attacher au plus vite à rencontrer les acteurs concernés, afin de prendre rapidement toutes les dispositions qui s'imposent", a-t-elle annoncé.

Le député et président PS de la Région Paca Michel Vauzelle a fait part de sa "profonde émotion", rappelant que "la sécurité du public (devait) être une priorité absolue".

Plusieurs accidents mortels se sont produits récemment lors de rallyes automobiles. Le 28 avril, un spectateur de 65 ans, qui se trouvait dans une zone interdite au public, avait été fauché par une voiture à Pompidou, lors du 43e rallye national de Lozère. Le 12 novembre, un jeune homme de 19 ans avait été mortellement blessé au Rallye de la Vallée de l'Ognon, en Haute-Saône.

 

Première publication : 19/05/2012

COMMENTAIRE(S)