Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 1)

En savoir plus

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar aux États-Unis

    En savoir plus

  • Real Madrid - Bayern Munich : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Un entraîneur de foot français porte plainte contre l’émir du Qatar

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

Afrique

La Cédéao obtient que Dioncounda Traoré garde la tête de la transition

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/05/2012

L'ex-junte, au pouvoir au Mali depuis le putsch du 22 mars, a accepté la demande de la Communauté des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) de laisser le président intérimaire Dioncounda Traoré (photo) mener la transition.

AFP - Les auteurs du coup d'Etat du 22 mars au Mali "adhèrent aux décisions" de l'organisation régionale Cédéao prévoyant que le président intérimaire Dioncounda Traoré dirige la transition jusqu'à l'organisation d'élections, selon l'ex-junte militaire et la Cédéao samedi.

"Un accord de principe a été trouvé" avec la Cédéao, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest", a déclaré à la télévision publique malienne le chef des putschistes, le capitaine Amadou Haya Sanogo, après avoir rencontré des ministres ouest-africains dépêchés à Bamako pour la médiation.

"On continuera (les discussions) dans les heures qui suivent", a-t-il ajouté.

Une source militaire dans l'entourage du capitaine Sanogo a affirmé à l'AFP que l'ex-junte "adhère aux décisions de la Cédéao" concernant la transition au Mali.

De ce fait, Dioncounda Traoré, qui a prêté serment le 12 avril comme chef de l'Etat par intérim pour, selon la Constitution, une période de 40 jours (soit jusqu'au 22 mai), "va rester au pouvoir pour diriger la transition" et "les discussions vont se poursuivre concernant les mesures d'accompagnement", a dit cette source militaire sous couvert d'anonymat.

Le ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibrill Bassolé, un des trois médiateurs de la Cédéao dépêchés samedi à Bamako, a confirmé cette "adhésion" des putschistes à l'issue de leurs premiers pourparlers.

Situation humanitaire difficile à Tombouctou (nord)
"Le capitaine Sanogo et les membres du CNRDRE (ex-junte) adhèrent aux dispositions que les chefs d'Etat de la Cédéao ont prises pour accompagner le processus de transition. (...) Les discussions se sont bien passées. Nous continuerons à nous consulter, mais d'ores et déjà, je peux vous dire que nous sommes parvenus à une convergence de vues", a affirmé M. Bassolé.

"Nous avons un certains nombre (de mesures) d'accompagnement à mettre au point et nous resterons à Bamako le temps nécessaire", a poursuivi le ministre burkinabè.

Première publication : 20/05/2012

  • MALI

    Dioncounda Traoré, un politique chevronné chargé de sortir le Mali de la crise

    En savoir plus

  • MALI

    Les députés approuvent une loi prévoyant l'amnistie des putschistes

    En savoir plus

  • MALI

    La peur s’est installée dans le nord du Mali, selon Amnesty International

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)