Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

FRANCE

Les avocats de DSK dénoncent un acharnement des médias et de la justice

©

Vidéo par Sammy BERRAHMOUN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/05/2012

Après l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "viol en réunion" dans l'affaire du Carlton de Lille, les avocats français de Dominique Strauss-Kahn accusent la justice et les médias de s'acharner contre ce dernier pour obtenir sa perte.

AFP - Les avocats français de Dominique Strauss-Kahn ont accusé lundi justice et médias d'être "mus par une volonté acharnée conduisant à la perte d'un homme", après l'ouverture à Lille d'une enquête préliminaire pour viols en réunion dans le cadre de l'affaire du Carlton.
           

Henri Leclerc, avocat de Dominique Strauss-Kahn

"Dans cette affaire, on assiste incrédule et scandalisé, à un pas de deux entre les médias et la justice, sans que l'on distingue lequel des deux entraîne l'autre, mais tous deux indubitablement mus par une volonté acharnée conduisant à la perte d'un homme", selon un communiqué conjoint de Mes Frédérique Baulieu, Richard Malka et Henri Leclerc.
              
A l'issue de l'enquête préliminaire, destinée à vérifier la véracité des faits allégués, le parquet peut décider de classer sans suite, de citer directement devant un tribunal les personnes mises en cause, ou de confier une information judiciaire à un ou des juges d'instruction. Il n'est tenu à aucun délai pour prendre sa décision.
              
Les faits sur lesquels va enquêter la police judiciaire lilloise se seraient déroulés à Washington en décembre 2010, lors d'une soirée dans la capitale américaine à laquelle participait notamment l'ancien patron du FMI.
              
Les témoignages de deux prostituées belges sont à l'origine de cette enquête. L'une d'entre elles - qui n'a toutefois pas porté plainte - avait expliqué en décembre aux policiers belges avoir subi lors d'une soirée, le 16 décembre 2010, certains actes sexuels de manière non consentie.
              
"Cette enquête établira que Dominique Strauss-Kahn n'a jamais commis des faits de violence ni eu quelque relation que ce soit sans le consentement de ses partenaires", ont assuré dans leur communiqué les avocats de DSK.
              
Ils ont également insisté sur le fait que le parquet n'avait pas décidé de désigner un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire: "Sur des faits portés à sa connaissance par les juges conformément à la procédure, le parquet a décidé que les éléments ne permettaient pas de saisir un juge. Il a donc ouvert une enquête préliminaire confiée à la police".



 

Première publication : 21/05/2012

  • FRANCE

    Affaire du Carlton de Lille : DSK pourrait être poursuivi pour viol en réunion

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire DSK : le procès au civil pourrait se tenir fin février

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire du Carlton : les avocats de DSK dénoncent un dossier "vide et surfait"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)