Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

asie

Trois alpinistes meurent en redescendant l'Everest

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2012

Trois alpinistes ont trouvé la mort en redescendent le sommet de l'Everest, deux autres sont portés disparus. Ils auraient succombé au mal des montagnes. Plus de 200 personnes y ont trouvé la mort depuis la première conquête du sommet, en 1953.

REUTERS - Trois alpinistes sont morts dimanche en redescendant du mont Everest, ont indiqué lundi les autorités népalaises et un agent touristique, portant à cinq le nombre de morts sur la plus haute montagne du monde depuis le début de la saison.

Les trois alpinistes sont un Allemand de 61 ans, un Sud-Coréen de 44 ans et une Canadienne d'origine népalaise, dont l'âge n'a pas été précisé, ont indiqué ces deux sources.

Un alpiniste chinois et un guide népalais sont également portés disparus.

"Nous regrettons d'annoncer la mort de Eberhard Schaaf, d'Allemagne, sur le côté sud du sommet du mont Everest", a indiqué à l'AFP Ang Tshering Sherpa, de l'agence touristique Asian Trekking Adventure, précisant que la cause du décès était probablement le mal des cimes.

Le Sud-Coréen Song Won-Bin, qui avait disparu depuis samedi, est décédé à l'endroit baptisé "le balcon", tout près du sommet, qui culmine à 8.848 mètres, a ajouté Sherpa.

Song s'est évanoui à cause du mal des montagnes et a basculé dans le vide, rapporte l'agence sud-coréen Yonhap qui cite un diplomate de l'ambassade sud-coréenne à Katmandou.

Le Sud-Coréen faisait partie d'un groupe d'anciens camarades de lycée, venus au Népal pour conquérir l'Everest.

Un responsable du ministère du Tourisme, Tilak Pandey, a indiqué à l'AFP qu'une femme canadienne, Shriya Shah, était elle aussi morte dimanche.

"La plupart de ces morts sont dues au mal des montagnes", a déclaré Sherpa. "Les alpinistes consacrent leur énergie à la montée et sont épuisés à la descente".

Deux sherpas népalais sont morts sur l'Everest en avril.

Des guides de montagne travaillant dans l'agence de Ang Tshering Sherpa lui ont dit avoir trouvé un autre corps, sur la face nord de l'Everest, mais cette information n'a pas été confirmée.

Depuis 1953, date à laquelle le sommet a été conquis pour la première fois par Sir Edmund Hillary et Sherpa Tenzing Norgay, près de 4.000 personnes leur ont emboîté le pas. Plus de 200 personnes y ont trouvé la mort.

Première publication : 22/05/2012

COMMENTAIRE(S)