Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

Moyen-orient

La police syrienne tire sur la foule sous les yeux des observateurs de l'ONU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2012

Deux civils syriens ont été tués et cinq autres blessés par la police, qui a ouvert le feu sur la foule lors de l'arrivée d'un convoi des observateurs de l'ONU à Al-Boussaira, dans la province de Deir Ezzor, dans l'est du pays.

REUTERS - La police syrienne a tué deux civils mardi en ouvrant le feu sur une foule venue accueillir des observateurs des Nations unies dans la province de Daïr az Zour, rapportent des opposants.

« Dès que le convoi de l’Onu est entré à Al Boussaïra, des centaines de personnes en liesse sont sorties dans la rue pour l’accueillir. Il ne s’est pas écoulé quelques minutes avant qu’elles ne se fassent tirer dessus », a déclaré Abou Laïla, un responsable de l’Armée syrienne libre (ASL) joint par téléphone.
 
« Les observateurs ont immédiatement quitté Al Boussaïra.  Nous leur avons demandé de revenir mais ils ont refusé », a-t-il poursuivi, ajoutant que des combats avaient ensuite opposé les rebelles aux forces gouvernementales.
 
Les militaires qui encerclent la ville ont tiré au canon anti-aérien, précise-t-on de source proche de l’opposition.  Aucune de ces informations n’a pu être confirmée.
 
Al Boussaïra est l’un des nombreux villages aux mains des insurgés dans cette vaste province pétrolifère de l’est du pays, frontalière de l’Irak, où l’armée tente de reprendre le dessus depuis quatre mois au moins.
 
Le président Bachar al Assad, membre de la minorité alaouite, comptait sur les alliances que son père Hafez a forgées avec les tribus sunnites locales pour en conserver le contrôle. Or, ces accords ont volé en éclats lorsque la population s’est soulevée en juillet contre le régime baassiste.
 
Deux cent cinquante-sept observateurs de l’Onu ont été déployés en Syrie pour veiller au cessez-le-feu conclu par l’émissaire international Kofi Annan. Entré en vigueur le 12 avril, il est violé quotidiennement. 
 
 

 

Première publication : 22/05/2012

  • SYRIE

    L'armée pilonne la région d'Hama, un bilan fait état d'une quinzaine de morts

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un attentat suicide perpétré à Deir Ezzor, dans l'est du pays

    En savoir plus

  • SYRIE

    Manifestation d'une ampleur sans précédent dans la ville d'Alep

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)