Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Afrique

La Tunisie prête à extrader un ancien Premier ministre de Kadhafi vers la Libye

Vidéo par Thibaut CAVAILLÉS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2012

La justice tunisienne pourrait extrader vers la Libye l'ancien Premier ministre de Mouammar Kadhafi, Baghdadi al-Mahmoudi, détenu depuis le mois de septembre sur son territoire, à condition d'obtenir les garanties d'un procès équitable.

AFP - La Tunisie a décidé d'extrader vers la Libye l'ancien Premier ministre de Kadhafi, Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, détenu depuis fin septembre sur son sol, a-t-on appris mardi auprès de sources officielles.
              
"La décision d'extradition est prise. Il ne reste que les procédures à compléter avec les autorités libyennes", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de la Justice.
              
Interrogée par l'AFP, la présidence de la République, seule habilitée à signer le décret d'extradition, a cependant insisté sur la nécessité pour la partie libyenne d'apporter des "garanties".
              
"La position de principe officielle est de remettre M. Al-Mahmoudi à la Libye. Mais nous devons avoir des garanties concernant le respect des droits de la défense, les conditions d'incarcération, le respect des droits de l'Homme", a déclaré le porte-parole de la présidence Adnen Manser.
              
"Il n'est pas question de le remettre maintenant, mais avons convenu avec la partie libyenne d'obtenir ces garanties et à partir de là (l'extradition) pourrait se faire d'ici deux à trois semaines", a-t-il ajouté.
              
L'accord de principe a été conclu lors de la visite à Tunis la semaine dernière du Premier ministre libyen Abdel Rahim al-Kib et d'autres ministres de son gouvernement, a précisé M. Manser.
              
"C'est une honte pour les droits de l'Homme en Tunisie et pour la révolution tunisienne", a réagi l'un des avocats de M. Al-Mahmoudi, Me Mabrouk Kourchid, interrogé par l'AFP.
              
Premier ministre libyen jusqu'aux derniers jours du régime Kadhafi, Al-Baghdadi Al-Mahmoudi a été arrêté fin septembre en Tunisie et était sous le coup de deux demandes d'extradition des autorités libyennes. La justice tunisienne a répondu favorablement à ces deux demandes, mais le décret d'extradition n'a jamais été signé par la présidence.
              
Le président Moncef Marzouki avait promis en janvier à Tripoli de remettre Al-Baghdadi Al-Mahmoudi aux nouvelles autorités libyennes si celles-ci lui garantissaient un "procès équitable".
              
Jeudi dernier, à l'occasion de la visite de son homologue libyen Abdel Rahim Al-Kib, le Premier ministre tunisien islamiste Hamadi Jebali avait indiqué que la Tunisie "ne serait pas un refuge pour ceux qui menacent la sécurité de la Libye". Il n'avait toutefois pas déclaré explicitement que Tunis extraderait Al-Mahmoudi.

Première publication : 22/05/2012

  • LIBYE

    L'ancien ministre libyen du pétrole est mort par noyade dans le Danube

    En savoir plus

  • LIBYE

    Seïf al-Islam sera transféré la semaine prochaine à Tripoli

    En savoir plus

  • MAURITANIE

    Paris,Tripoli et la CPI réclament l'extradition d'Abdallah al-Senoussi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)