Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

Afrique

La Tunisie prête à extrader un ancien Premier ministre de Kadhafi vers la Libye

Vidéo par Thibaut CAVAILLÉS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2012

La justice tunisienne pourrait extrader vers la Libye l'ancien Premier ministre de Mouammar Kadhafi, Baghdadi al-Mahmoudi, détenu depuis le mois de septembre sur son territoire, à condition d'obtenir les garanties d'un procès équitable.

AFP - La Tunisie a décidé d'extrader vers la Libye l'ancien Premier ministre de Kadhafi, Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, détenu depuis fin septembre sur son sol, a-t-on appris mardi auprès de sources officielles.
              
"La décision d'extradition est prise. Il ne reste que les procédures à compléter avec les autorités libyennes", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de la Justice.
              
Interrogée par l'AFP, la présidence de la République, seule habilitée à signer le décret d'extradition, a cependant insisté sur la nécessité pour la partie libyenne d'apporter des "garanties".
              
"La position de principe officielle est de remettre M. Al-Mahmoudi à la Libye. Mais nous devons avoir des garanties concernant le respect des droits de la défense, les conditions d'incarcération, le respect des droits de l'Homme", a déclaré le porte-parole de la présidence Adnen Manser.
              
"Il n'est pas question de le remettre maintenant, mais avons convenu avec la partie libyenne d'obtenir ces garanties et à partir de là (l'extradition) pourrait se faire d'ici deux à trois semaines", a-t-il ajouté.
              
L'accord de principe a été conclu lors de la visite à Tunis la semaine dernière du Premier ministre libyen Abdel Rahim al-Kib et d'autres ministres de son gouvernement, a précisé M. Manser.
              
"C'est une honte pour les droits de l'Homme en Tunisie et pour la révolution tunisienne", a réagi l'un des avocats de M. Al-Mahmoudi, Me Mabrouk Kourchid, interrogé par l'AFP.
              
Premier ministre libyen jusqu'aux derniers jours du régime Kadhafi, Al-Baghdadi Al-Mahmoudi a été arrêté fin septembre en Tunisie et était sous le coup de deux demandes d'extradition des autorités libyennes. La justice tunisienne a répondu favorablement à ces deux demandes, mais le décret d'extradition n'a jamais été signé par la présidence.
              
Le président Moncef Marzouki avait promis en janvier à Tripoli de remettre Al-Baghdadi Al-Mahmoudi aux nouvelles autorités libyennes si celles-ci lui garantissaient un "procès équitable".
              
Jeudi dernier, à l'occasion de la visite de son homologue libyen Abdel Rahim Al-Kib, le Premier ministre tunisien islamiste Hamadi Jebali avait indiqué que la Tunisie "ne serait pas un refuge pour ceux qui menacent la sécurité de la Libye". Il n'avait toutefois pas déclaré explicitement que Tunis extraderait Al-Mahmoudi.

Première publication : 22/05/2012

  • LIBYE

    L'ancien ministre libyen du pétrole est mort par noyade dans le Danube

    En savoir plus

  • LIBYE

    Seïf al-Islam sera transféré la semaine prochaine à Tripoli

    En savoir plus

  • MAURITANIE

    Paris,Tripoli et la CPI réclament l'extradition d'Abdallah al-Senoussi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)