Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Moyen-orient

La parade de l'armée yéménite annulée après un attentat d'al-Qaïda à Sanaa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2012

Au lendemain de l'attentat revendiqué par al-Qaïda, qui a tué près de 100 soldats lundi à Sanaa, la parade militaire, prévue pour l'anniversaire de l'unification du Yémen, a été annulée.

AFP - Les autorités yéménites ont annulé la parade militaire prévue mardi à l'occasion de l'anniversaire de l'unification du Yémen, après la mort de près de 100 soldats dans un attentat suicide commis par Al-Qaïda à Sanaa, a indiqué une source officielle.

Une cérémonie "symbolique" devait se tenir mardi à l'Ecole de l'aviation et de la défense aérienne, en présence du président Abd Rabbo Mansour Hadi, a-t-on précisé de même source.

L'attentat avait été commis lundi par un soldat qui s'était fait exploser au milieu de ses camarades s'entraînant pour la parade du 22 mai sur la place Sabiine à Sanaa, et avait fait 96 morts parmi les soldats.

Cet attentat est le premier de cette ampleur à Sanaa depuis l'accession au pouvoir en février du président Hadi, qui a promis dans un communiqué lundi soir de poursuivre "la guerre contre le terrorisme (...) quels que soient les sacrifices".

L'explosion s'est produite devant la tribune où se trouvaient le ministre de la Défense, Mohamed Nasser Ahmed, et le chef d'état-major, le général Ahmed Ali al-Achoual, qui n'ont pas été touchés, selon des sources militaires.

Dans un communiqué publié sur des sites jihadistes, Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (Aqpa) a revendiqué l'attentat, affirmant qu'il visait le ministre de la Défense et le chef d'état-major.

Première publication : 22/05/2012

  • YÉMEN

    Des dizaines de membres d'Al-Qaïda et de militaires tués dans des combats

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Plusieurs victimes après un raid de l'armée yéménite contre Al-Qaïda

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Les Yéménites élisent le successeur du président Saleh dans un climat mitigé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)