Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Economie

L'Allemagne emprunte à un taux quasiment nul

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/05/2012

Alors que des pays comme l'Espagne ou l'Italie doivent payer des intérêts qui avoisinent les 6% lorsqu'ils empruntent sur les marchés, l'Allemagne a, pour la première fois de son histoire, levé 4,56 milliards d'euros à un taux de 0,07%.

REUTERS - L'Allemagne a adjugé mercredi 4,56 milliards d'euros de son nouvel emprunt à deux ans zéro coupon, à un rendement bas sans précédent de 0,07%, suscitant néanmoins une forte demande dans un contexte de crise propice à la recherche de valeurs refuges.

Malgré l'absence de rémunération, la demande a représenté 1,7 fois le montant offert, contre 1,8 fois lors de la précédente opération de Schatz deux ans, le mois dernier avec un coupon de 0,25%.

"Avec une inflation d'environ 2% et un rendement moyen à 2 ans de 0,07%, on se dit que la vie est douce pour l'Allemagne sur le marché obligataire", ironise un trader obligataire.

Le rendement de 0,07% du Schatz zéro coupon émis mercredi se compare à celui de 0,14% de l'adjudication du mois dernier.

En France, le rendement avait été de 0,74% lors d'une émission à deux ans la semaine dernière.
"C'est la première émission de l'Allemagne à deux ans avec un coupon zéro, ce qui, en soi, reflète clairement la tendance désormais familière des investisseurs induite par la crise : ils préfèrent le remboursement de leur argent à une rémunération de celui-ci", commente Richard McGuire, à la Rabobank à Londres, qui estime que les rendements allemands peuvent encore baisser.

Première publication : 23/05/2012

  • ZONE EURO

    L'Allemagne exclut de nouveau toute renégociation du pacte budgétaire européen

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Les taux auxquels l'Espagne peut emprunter dépasse le seuil des 6 %

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Les taux d'emprunt de l'Italie bondissent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)