Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

SPORT

Drogba, le parcours d’un champion formé en France

©

Texte par Trésor KIBANGULA

Dernière modification : 25/05/2012

Après huit saisons à Londres, Didier Drogba fait ses adieux aux "Blues". L’international ivoirien veut donner un souffle nouveau à sa carrière, qu'il a débutée timidement dans les divisions inférieures du football français.

Didier Drogba part de Chelsea avec un sentiment du devoir accompli. Grand artisan de la victoire des "Blues" samedi dernier à Munich, l’Ivoirien a permis au club londonien de remporter la Ligue des champions pour la première fois de son histoire. C’est lui qui égalise à la 88e minute en finale contre le Bayern et concrétise le dernier penalty décisif dans la séance des tirs au but (4-3 aux t.a.b). 

Avec ce trophée, l’attaquant aura ainsi tout gagné avec Chelsea : triple champion de Premier League (2005, 2006, 2010), quadruple vainqueur de la Cup (2007, 2009, 2010 et 2012) ces six dernières années et double champion de la Coupe de la Ligue (2005 et 2007), mais aussi de deux Community Shield (2005 et 2009).

Drogba, "une légende de Chelsea"

Didier Drogba, avec 157 buts en huit saisons dont 34 en Ligue des champions, c’est le quatrième meilleur buteur de toute l’histoire de Chelsea et il fut deux fois meilleur buteur du championnat anglais (2007 et 2010).

Un palmarès grandiose qui ne laisse personne indifférent. "Didier a tant contribué à l’ensemble des récents succès de Chelsea, reconnaît Ron Gourlay, le directeur général du club, dans un communiqué publié pour rendre hommage à Drogba. Il s’est comporté comme un grand professionnel tout au long du temps passé ici et a été l’un des leaders naturels dans notre équipe, une inspiration pour beaucoup de jeunes", explique le directeur général du club. Et de conclure : "Didier est indiscutablement une légende de Chelsea et il restera à jamais membre de la famille".

En France où la "légende" a été formée, tout le monde salue le joueur, à l’image de ce tweet de Thomas N’gijol. L’humoriste et acteur français d’origine camerounaise dit  "manquer de mots" pour remercier le "grand" footballeur.

Thomas N'gijol sur twitter

Didier Drogba aujourd’hui "grand" est venu de loin. Après des débuts timides dans les divisions inférieures à Vannes, à Levallois ou encore au Mans, Didier Drogba découvre la Ligue 1 sous le maillot de Guingamp. "J’attendais la fin des matchs du Mans pour le voir. Je trouvais bizarre qu’il ne joue pas plus souvent", raconte dans "Le Monde" Bertrand Marchand qui a déniché l’Ivoirien alors qu’il n’était que le remplaçant de Daniel Cousin.

Casting gagnant. L’homme qui a coûté 100 000 euros au club breton brille dès la saison 2002-2003 : 18 buts à son actif. L’année suivante, il rejoint l’Olympique de Marseille pour une saison unique et mémorable. Vincent Labrune, actuel président de l’OM, s’en souvient : "Dans l’histoire du football, j’ai rarement vu un joueur porter son équipe sur ses épaules autant que Didier Drogba. Avant lui, il n’y a eu que Maradona à Naples dans les années 1980".

Les rendez-vous manqués de Drogba

Avec Marseille pourtant, l’international ivoirien échoue en finale de la Coupe de l’UEFA contre Valence en 2003 (0 – 2). Et ce ne sera pas son dernier échec international. Car il va perdre aussi sa première finale de C1 aux tirs au but, en 2008, face à Manchester United (1-1, 5-6).

En sélection nationale, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ne lui réussit pas non plus. Malgré les talentueux joueurs dont elle regorge, la Côte d’ivoire ne parvient toujours pas à remporter la compétition continentale.

En 2006 déjà, le capitaine Drogba rate son tir au but en finale de la CAN face aux Pharaons d’Égypte : le trophée reste au Caire. L’histoire se répète six ans plus tard en finale de la CAN face à la Zambie. Didier ne parvient pas à transformer son penalty en cours de jeu, laissant ainsi s’échapper la chance de remporter le tournoi. Parce que ce sont les Chipolopolo qui l’emportent aux tirs au but.

Vers un "nouveau défi"

Après ce sacre en C1 acquis samedi 19 mai avec Chelsea, l’Ivoirien aura ainsi réussi sans doute à vaincre cette malchance qui le poursuivait. Même si pour lui, gagner la Ligue des champions, c’est avant tout "la meilleure façon de remercier le grand patron Roman Abramovich pour ce qu’il a fait pour le club".

Didier Drogba voudrait maintenant s’offrir un nouveau challenge. "J’ai besoin d’un nouveau défi parce que j’ai tout fait ici [à Chelsea, ndrl], explique-t-il. J’ai eu la chance de marquer dans un grand nombre de finales, et c’est un sentiment à la fois agréable et fantastique, mais je vais trouver un nouveau défi", insiste-t-il.

Ce grand champion n’a pas encore indiqué sa prochaine destination. Mais des rumeurs persistent sur son éventuelle arrivée à Shanghaï, dans le club de son ancien coéquipier français Nicolas Anelka. "Ma décision n’a pas été prise, assure Didier Drogba. Je veux continuer à penser à ce qui s’est passé samedi dernier, plutôt que de parler de la Chine, de l’Amérique ou de je-ne-sais-où ".

Reviendra-t-il à Marseille ? Les supporters n’y croient pas, même si "l’envie est toujours là", tweete Romain Canuti du phoceen.fr. À 34 ans, l’attaquant de rêve de l’OM pourrait plutôt pencher pour une aventure loin des grands championnats. Un peu comme Thierry Henri aux États-Unis ou Samuel Eto’o en Russie.

 

 

Première publication : 23/05/2012

  • FOOTBALL

    Chelsea et Drogba vainqueurs de la Ligue des Champions

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    AUDIO - Le Footcast n°11 : Spécial joueurs africains en Europe, focus sur Didier Drogba et Yaya Touré

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Didier Drogba n’ira pas à Shanghai

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)