Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

SPORT

Les adieux de Guardiola au Barça

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/05/2012

La finale de la Coupe du Roi mettra cette année aux prises le FC Barcelone et l'Athletic Bilbao, ce vendredi, dans le stade Vicente-Calderon de Madrid, pour ce qui sera le dernier match de Pep Guardiola en tant qu'entraîneur du Barça.

AFP - La finale de la Coupe du Roi que le Barça jouera vendredi contre l'Athletic Bilbao sera marquée par les adieux de son entraîneur Pep Guardiola, après quatre saisons durant lesquelles il aura remporté 13 titres sur 18 possibles.

Habitué à prolonger son contrat d'année en année, Guardiola avait laissé planer le suspense sur un éventuel renouvellement à la fin de cette saison.

Mais le 27 avril, la nouvelle est finalement tombée, créant une vague de stupeur parmi les supporteurs: après quatre années passées à la tête du club catalan, "Pep" a finalement choisi de passer le flambeau à son actuel adjoint et complice, Tito Vilanova.

"Quatre ans comme entraîneur, c'est une éternité. Je suis vidé et je dois me reposer", avait alors expliqué le coach de 41 ans tout en rassurant le public catalan sur le choix de son successeur, "héritier" selon lui des valeurs de la maison Blaugrana.

Déterminé à vivre d'autres aventures en laissant pour l'instant ouverte la question de son retour au football, Guardiola quitte ainsi un vestiaire qui aura espéré le retenir jusqu'au bout.

A l'heure des adieux, ses protégés ne sont qu'éloges et reconnaissance envers un technicien qui aura su leur faire engranger, entre autres, deux Ligues des Champions et trois Ligas, avant une baisse de rythme de l'équipe cette saison, domptée par un Real Madrid supérieur en Liga, éliminée en demi-finales de C1 par Chelsea.

Bielsa, clone de Guardiola

"C'est l'entraîneur qui m'a le plus marqué, avec Bielsa, confiait ainsi le défenseur argentin Javier Mascherano jeudi au quotidien El Pais. Pour la façon dont il t'explique les choses, pour la manière dont il parle aux joueurs, pour sa capacité à diriger un groupe et le maintenir au plus haut niveau durant quatre années".

Parmi les trouvailles de Guardiola, il faudra notamment retenir sa décision d'introniser Messi en "neuf et demi" ou en "neuf menteur" comme le disent les Espagnols. Un choix qui, s'il a contraint le coach catalan à montrer la porte à Eto'o et Ibrahimovic, aura permis à la "Pulga" de s'épanouir dans un registre de buteur où il donne désormais sa pleine mesure (72 buts cette saison toutes compétitions confondues).

Mais avant de tirer sa révérence, Guardiola a encore l'occasion d'ajouter un 14e trophée à sa collection: une Coupe du Roi, contre l'Athletic Bilbao.

Au-delà du prestige du titre, ce serait aussi pour Guardiola une belle manière de boucler la boucle, lui dont le premier succès avec ses Catalans fut une Coupe du Roi, enlevée le 13 mai 2009... face à l'Athletic Bilbao.

Pour mettre un peu de piment à ces adieux, le coach catalan trouvera sur son chemin un clone en matière d'exigence et d'amour du beau jeu: l'entraîneur argentin de l'Athletic Bilbao Marcelo Bielsa. Celui dont Guardiola lui-même avait assuré cette année qu'il était "l'un des meilleurs entraîneurs au monde" ne voudra sûrement pas faire mentir son alter ego.

Première publication : 24/05/2012

  • FOOTBALL

    Josep Guardiola dit adios au Barça

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La fin d'une ère pour le FC Barcelone

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    AUDIO - Le Footcast n°9 : Retour sur le Clasico Barça-Real (1-2)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)