Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

Asie - pacifique

La Chine rejette les leçons des États-Unis en matière de droits de l'Homme

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/05/2012

La Chine a critiqué le rapport annuel sur les droits de l'Homme du département d’État américain "truffé de préjugés" et de "mépris pour les faits". Les États-Unis y dénonce notamment le harcèlement dont a été victime le dissident Chen Guangcheng.

AFP - La Chine a violemment critiqué vendredi le rapport annuel sur les droits de l'Homme dans le monde publié jeudi par le département d'Etat américain, et publié son propre rapport dénonçant les discriminations contre les minorités aux Etats-Unis.
              
Le département d'Etat a estimé dans son rapport que la situation des droits de l'Homme en Chine s'était dégradée en 2011. "Le rapport sur les droits de l'Homme du département d'Etat américain montre du doigt d'autres pays", s'est insurgé le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hong Lei, lors d'un point de presse régulier.
              
Son "contenu lié à la Chine est truffé de préjugés, de mépris pour les faits et confond le vrai et le faux... un tel sujet ne devrait jamais être utilisé pour attaquer ou s'ingérer dans les affaires intérieures d'autres pays", a souligné M. Hong.
              
Selon le porte-parole, la Chine a fait des "progrès remarquables" en matière de droits de l'Homme, surtout au cours des trois dernières décennies de réformes économiques.
              
"Nous espérons que les Etats-Unis vont pleinement regarder la situation chez eux et arrêter d'utiliser de mauvaises méthodes et un mauvais esprit pour aborder les questions de droits de l'Homme", a encore dit M. Hong.
              
Les Etats-Unis ont publié leur rapport moins d'une semaine après l'arrivée sur leur sol du dissident chinois Chen Guangcheng, champion de la lutte contre les avortements forcés et sujet de fortes frictions diplomatiques entre Pékin et Washington.
              
"En Chine, les droits de l'homme se dégradent, notamment en ce qui concerne les libertés d'expression, de réunion et d'association", note le département d'Etat dans le document.
              
"Le gouvernement a redoublé d'efforts pour faire taire les militants politiques et a eu recours à des procédures extra-judiciaires", dit la diplomatie américaine.
              
Les forces chinoises "auraient, selon des informations, procédé à des exécutions arbitraires et illégales", accuse encore Washington.
              
En réponse, la Chine a publié vendredi son propre rapport dénonçant les brutalités policières et discriminations contre les minorités ethniques ou religieuses aux Etats-Unis.
              
"Les Etats-Unis ont fermé un oeil et gardé le silence sur leur triste bilan en matière de droits de l'Homme", selon le rapport du gouvernement publié par l'agence Chine nouvelle.
              
"Les minorités ethniques et les non-chrétiens subissent des discriminations notamment au niveau de la justice et de la religion, faisant de l'égalité proclamée entre ethnies et de la liberté religieuse de simples slogans auto-glorificateurs fabriqués de toutes pièces", poursuit le texte.
              
Pékin prend également le traitement des manifestants du mouvement "Occupons Wall Street" comme argument contre les manquements de la "soi-disant liberté et démocratie" américaines.
              
"Les abus de pouvoir, la brutalité dans l'application de la loi et l'usage excessif de la force par la police américaine ont provoqué le harcèlement et des blessures infligées à un grand nombre de citoyens innocents, avec pour conséquence des privations de liberté pour certains ou même des morts", dénonce encore le rapport du gouvernement chinois.
 

Première publication : 25/05/2012

  • CHINE

    Chen Guangcheng aux États-Unis, une "épine en moins dans le pied de Pékin"

    En savoir plus

  • CHINE

    Le "respect" et "la compréhension mutuelle" au cœur de la diplomatie sino-américaine

    En savoir plus

  • CHINE

    L’évasion du dissident Chen Guangcheng, un faux souci pour les autorités chinoises

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)