Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

EUROPE

Des milliers de partisans manifestent leur soutien à Bidzina Ivanichvili pour les législatives

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/05/2012

Des partisans du Rêve géorgien, parti dirigé par le milliardaire Bidzina Ivanichvili, se sont rassemblés dimanche à Tbilissi en vue des législatives. C'est la plus grande manifestation des opposants au président Saakachvili depuis 2009.

AFP - Des dizaines de milliers de Géorgiens ont manifesté dimanche dans la capitale Tbilissi pour soutenir l'homme le plus riche du pays qui a lancé sa campagne en vue de battre le parti au pouvoir du président Mikheïl Saakachvili aux élections législatives en octobre.

Des partisans du Rêve géorgien, l'alliance d'opposition dirigée par l'homme d'affaires Bidzina Ivanichvili, se sont rassemblés sur la place de la Liberté à Tbilissi pour lancer la campagne des législatives, a constaté un journaliste de l'AFP.

C'est la plus grande manifestation de l'opposition depuis 2009.

L'alliance de M. Ivanichvili arrive derrière le parti au pouvoir dans les intentions de vote pour les législatives, selon les sondages.

Parmi les manifestants, le footballeur le plus célèbre de Géorgie, Kakha Kalazde, qui a évolué à l'AC Milan, a appelé devant la foule le président Saakachviili à quitter le pouvoir.

"Micha (Saakachvili), tu as fait ton temps, va-t-en!", a lancé M. Kalazde.

Avant le rassemblement sur la place, les partisans de M. Ivanichvili ont défilé dans les rues de la capitale.

"Nous avons besoin d'une véritable démocratie, d'une véritable liberté et pas d'un conte de fée de Saakachvili", a déclaré une participante, Juliette Tsoulaïa, au chômage.

M. Ivanichvili, dont la fortune est évaluée à 4,8 milliards d'euros par le magazine Forbes, accuse le président Saakachvili d'avoir commis des "erreurs impardonnables" et l'appelle à démissionner.

L'an passé, le milliardaire s'est vu retirer la nationalité géorgienne après s'être lancé dans la vie politique. Le service de l'état civil géorgien avait alors expliqué qu'il s'agissait d'une mesure automatique, M. Ivanichvili ayant obtenu la nationalité française.

Mikheïl Saakachvili, un pro-occidental, élu pour un deuxième mandat en janvier 2008 après avoir été porté au pouvoir à la fin 2003 à l'issue d'une mobilisation pacifique baptisée "Révolution de la rose", doit rester à la tête de la Géorgie jusqu'à la présidentielle de 2013.
 

Première publication : 27/05/2012

  • DIPLOMATIE

    Moscou et Tbilissi signent un accord pour l'adhésion de la Russie à l'OMC

    En savoir plus

  • GÉORGIE

    La République séparatiste d'Abkhazie a élu son président, une "farce" pour Tbilissi

    En savoir plus

  • INSOLITE

    D'un coup de pelle, une Géorgienne prive l'Arménie d'Internet

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)