Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

  • En direct : une élection jouée d'avance en Algérie ?

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : accrochages dans l'Est, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

FRANCE

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre le plus populaire de la Ve République

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/05/2012

Selon le baromètre Ifop-JDD, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault est le plus populaire de la Ve République (65 %). Sa cote de popularité dépasse de quatre points celle du président François Hollande (61 %).

AFP - Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault bénéficie pour ses débuts à Matignon d'une cote de popularité record dans la Ve République (65%) et devance François Hollande (61%), un peu moins populaire que Nicolas Sarkozy à la même époque en 2007, selon le baromètre Ifop-JDD.

Selon ce baromètre, qui mesure chaque mois depuis 1958 la popularité du couple exécutif, M. Ayrault enregistre 65% de cote de satisfaction (12% des sondés se disent "très satisfaits", 53% "plutôt satisfaits"). 22% des personnes interrogées se disent "mécontentes" (7% "très mécontentes", 15% "plutôt mécontentes"). 13% ne se prononcent pas.

M. Ayrault devance ainsi Alain Juppé (63% en mai 1995), François Fillon (62% en mai 2007) et Jean-Pierre Raffarin (60% en mai 2002).

Le chef du gouvernement recueille 92% de satisfaits parmi les sympathisants socialistes, 81% auprès de ceux du Front de gauche, 41% du côté des sympathisants de l'UMP et 42% de celui du Front national.

François Hollande bénéficie lui d'une cote de satisfaction de 61% (18% "très satisfaits, 43% "plutôt satisfaits"). 33% des sondés sont en revanche "mécontents" (11% "très mécontents", 22% "plutôt mécontents"). 6% ne se prononcent pas.

Le chef de l'Etat fait un peu moins bien que Nicolas Sarkozy (65% en mai 2007) mais mieux que François Mitterrand (54% en mai 1981) ou Jacques Chirac (59% en mai 1995).

Parmi les sympathisants, M. Hollande recueille 97% de satisfaits chez les socialistes, 93% auprès de ceux du Front de gauche, 21% de ceux de l'UMP (72% de mécontents) et 35% parmi les sympathisants Front national.

Sondage réalisé du 18 au 25 mai auprès d'un échantillon représentatif de 1.879 personnes de plus de 18 ans selon la méthode des quotas.

Première publication : 27/05/2012

  • FRANCE

    Les membres du gouvernement signent une charte de déontologie

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le nouveau gouvernement français en chiffres

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jean-Marc Ayrault, Premier ministre "normal" de François Hollande

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)