Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls est-il capable de rassembler les socialistes ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Organisation de l'Etat islamique perd la ville de Syrte, son fief en Libye

En savoir plus

FOCUS

Italie : la région désertée de Basilicate reprend vie grâce aux migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Richard Bona, l'un des bassistes les plus doués de sa génération

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'Italie entre dans une zone d'incertitude

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'échec de Renzi: avoir sous-estimé la brutalité sociale de sa politique"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La "castritude" selon Ségolène Royal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pierre Conesa : "L’Arabie saoudite a une diplomatie à deux facettes"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

"La Turquie ne peut pas se passer de l'Europe"

En savoir plus

SPORT

Tour d'Italie 2012 : Hesjedal, premier Canadien vainqueur du Giro

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/05/2012

Le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin) a remporté pour la première fois le Tour d'Italie cycliste, au terme de la 21e étape, un contre-la-montre de 28,2 kilomètres gagné dimanche à Milan par l'Italien Marco Pinotti (BMC).

AFP - Ryder Hesjedal (Garmin) est devenu le premier Canadien à remporter le Giro, dimanche à Milan, après le succès de l'Italien Marco Pinotti (BMC) dans la 21e étape, un contre-la-montre de 28,2 kilomètres.


Hesjedal, 31 ans, a repris le maillot rose dans cette étape à l'Espagnol Joaquim Rodriguez, 33 ans, sur lequel il comptait 31 secondes de retard. Au classement final, il le précède de 16 secondes, et la troisième place est revenue au Belge Thomas De Gendt, à 1 min 39 sec du vainqueur.


Pour la première fois depuis 1995, le cyclisme italien ne compte aucun représentant sur le podium final.


Les deux derniers vainqueurs de la course rose, Michele Scarponi (2011, après le déclassement de l'Espagnol Alberto Contador) et Ivan Basso (2010), ont dû se résigner aux accessits. Ils se sont classés respectivement quatrième et cinquième.


Rodriguez, en tête du Giro depuis la 15e étape, a concédé 47 secondes à Hesjedal dans l'ultime contre-la-montre, tracé dans les avenues de Milan sans aucune difficulté de relief.


Pinotti, qui ambitionne de décrocher sa sélection pour le contre-la-montre des JO de Londres, a roulé à la moyenne de 51,117 km/h pour devancer de 39 secondes le Gallois Geraint Thomas et de 53 secondes le Néo-Zélandais Jesse Sergent. Hesjedal s'est classé sixième de ce contre-la-montre, à 1 min 09 sec de l'Italien.


Le Canadien a creusé l'écart au fil des kilomètres sur Rodriguez (29 sec après 11,7 km) et a comblé son retard initial au classement général au 14e kilomètre.


"Pour moi, c'est une expérience incroyable, une joie trop grande. J'ai commencé à y croire au fil des jours parce que je voyais que les jambes tournaient bien. Même dans la tête, j'étais détendu. Et, à la fin, j'ai réussi", a déclaré le natif de Victoria, sur la côte du Pacifique, qui n'était encore jamais monté sur le podium d'un grand tour (6e du Tour de France 2010).

Première publication : 27/05/2012

  • CYCLISME

    Tour d'Italie 2012 : Thomas De Gendt s'impose lors de la 20e étape

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour d'Italie 2012 : Hejsedal rattrape Rodriguez

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour d'Italie 2012 : Joaquim Rodriguez vainqueur en rose

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)