Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen et Emmanuel Macron ou le bras de fer de la communication politique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marcus Miller sur la scène du festival de jazz de St Louis

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine le Pen et Emmanuel Macron face aux salariés de Whirlpool

En savoir plus

FOCUS

Tchétchénie : des homosexuels persécutés se confient

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Django", "Aurore", "Après la tempête" : les sorties ciné de la semaine

En savoir plus

FACE À FACE

Présidentielle 2017 : deux France en duel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, le président du renoncement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump déclare une guerre commerciale au Canada

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Marine Le Pen, comme si de rien n'était"

En savoir plus

Moyen-orient

Pour Moscou, armée et rebelles sont responsables de la tuerie de Houla

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/05/2012

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, estime que les "deux parties", armée régulière syrienne et opposition, ont pris part au massacre qui a fait au moins 108 morts ce week-end à Houla, dans le centre de la Syrie.

REUTERS - Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a jugé lundi que le gouvernement syrien et les rebelles étaient tous deux impliqués dans la
tuerie de Houla, localité syrienne où au moins 108 personnes sont mortes au cours du week-end.

"Nous avons devant nous une situation où les deux parties sont manifestement impliquées dans la mort de personnes innocentes", a déclaré le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence commune à Moscou avec son homologue britannique,
William Hague.

Le secrétaire au Foreign Office a pour sa part déclaré que Londres et Moscou considéraient le plan Annan comme "le seul espoir en l'état actuel des choses" pour résoudre la crise syrienne.

Sergueï Lavrov a en outre critiqué les pays qui, selon lui, jugent la paix impossible sans départ du président Bachar al Assad.

La Syrie et la Russie sont liées par des contrats d'armement estimés à plusieurs milliards de dollars qui alimentent le complexe militaro-industriel russe. La Syrie abrite en outre la seule base navale russe hors des frontières de l'ex-Union soviétique.
 

Première publication : 28/05/2012

  • SYRIE

    À Damas, Kofi Annan se dit "horrifié" par le massacre de Houla

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposition syrienne exhorte la communauté internationale à agir contre les massacres

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas nie toute responsabilité dans le massacre de Houla

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)