Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

SPORT

Roland-Garros 2012 : entrée en matière délicate pour Tsonga et Del Potro

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 28/05/2012

La 111ème édition du tournoi de Roland-Garros a débuté dimanche sous le soleil parisien. Cette première journée n'a pas réservé de grosses surprises, si ce ne sont les difficultés de Jo-Wilfried Tsonga et de Juan Martin Del Potro pour se qualifier.

Accueilli en superstar par le public du court central de Roland-Garros baigné de soleil, Jo-Wilfried Tsonga a connu un début de match délicat face à l'inconnu russe Andrey Kuznetsov. Le numéro 5 mondial, étonnamment absent pour cette entrée en matière, a été balayé par le 160e mondial, lors du 1er set perdu 6-1, ne réussissant qu'un seul coup gagnant.

Heureusement, il s'est repris dans les manches suivantes, l'emportant finalement 1-6, 6-3, 6-2, 6-4. Écoutez sa réaction à l'issue de la rencontre :

Jo-Wilfried Tsonga : "Cela n'a pas été si simple"


Au 2e tour, Tsonga affronte un adversaire à sa portée, l'Allemand Cedrik-Marcel Stebe, 91e mondial, qu'il n'a jamais rencontré et qui arrive frais, puisqu'il a bénéficié dimanche de l'abandon de son adversaire, le Brésilien Joao Souza.

De son côté, l'Argentin Juan Martin Del Potro, considéré comme l'un des principaux outsiders de ce tournoi, a semblé souffrir du genou gauche. Opposé à l'Espagnol Albert Montanes, le numéro 9 mondial a un instant laissé craindre le pire lorsqu'il a fait appel à deux reprises au médecin, au début du 3e set.

Grimaçant sur sa chaise, il s'est fait poser un gros bandage sur le genou gauche qui le fait souffrir depuis plusieurs semaines. "Je suis un peu touché mais j'ai eu un bon traitement qui m'a permis de terminer le match. Roland-Garros est un tournoi très exigeant physiquement, il faut que je règle ça pour la suite, car je joue bien en ce moment", a-t-il déclaré à l'issue d'une rencontre finalement remportée en quatre sets 6-2, 6-7, 6-2, 6-1.

Au deuxième tour, Del Potro aura eu l'occasion de se rassurer et de prendre une revanche face au Français Edouard Roger-Vasselin qui l'avait battu en 2009 à Tokyo, juste après sa victoire à l'US Open. "J'ai des images dans la tête, des petites séquences de jeu qui avaient marché contre lui, je pense que je les réessayerai", a déclaré tout sourire Roger-Vasselin, dont le père, Christophe, avait été demi-finaliste à Porte d'Auteuil en 1983.

Roddick à terre

Andy Roddick a, lui, quitté Roland-Garros sans réelle surprise en s'inclinant face au Français Nicolas Mahut (6-3, 6-3, 4-6, 6-2 ). Sur le Suzanne-Lenglen, son "cimetière" comme il le nomme, l'Américain a confirmé que la terre battue n'était pas sa tasse de thé, lui qui avait déjà été éliminé à cinq reprises au premier tour !

TENNIS

"Je ne m'attendais pas à grand-chose et ça a été horrible", a confié Roddick qui avait dû renoncer aux trois Masters 1000 sur terre battue à cause de sa hanche.

En dix participations au tableau final, Nicolas Mahut passe ainsi pour la deuxième fois au deuxième tour, où l'attend le Canadien Franck Dancevic ou le Slovaque Martin Klizan.


Un dimanche tranquille en revanche pour trois anciens vainqueurs du tournoi, Svetlana Kuznetsova, Ana Ivanovic et Juan Carlos Ferrero qui ont rallié le deuxième tour de Roland-Garros sans lâcher le moindre set. Ce qui a été également le cas de l'Australienne Samantha Stosur, finaliste en 2010, qui a décroché la première victoire de l'édition 2012 en battant la Britannique Elena Baltacha (6-4, 6-0) sur un court Central survolé une heure et demie plus tôt par la Patrouille de France qui ouvrait là officiellement les Internationaux de France.

Première publication : 28/05/2012

  • TENNIS

    Roland-Garros 2012 : Nadal et Djokovic pour l'histoire

    En savoir plus

  • TENNIS

    Victoria Azarenka, n°1 mondiale, s'entoure d'une équipe 100 % française

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS 2012

    Gaël Monfils déclare forfait

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)