Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Dernière mise à jour le 04/10/2013

L'Égypte des Frères musulmans : une parenthèse d'un an et demi

Un an et demi après la chute du président Hosni Moubarak et près de six mois après les premières élections législatives libres du pays, le candidat des Frères musulmans Mohamed Morsi est le premier président égyptien démocratiquement élu. L'enjeu est de taille pour Mohamed Morsi: il a la lourde tâche de mettre fin à une période de transition émaillée de manifestations et de violences. La lune de miel ne durera qu'à peine un an. L'armée, qui emboîte le pas à un vaste mouvement populaire, met un coup d'arrêt à la parenthèse démocratique le 3 juillet 2013.

Aller plus loin
Débat télévisé historique entre deux candidats à la présidentielle

En savoir plus

L'armée impose un couvre-feu partiel après les manifestations au Caire

En savoir plus

L'armée se dit prête à céder le pouvoir dès le mois de mai en signe d'apaisement

En savoir plus

Violences au Caire : des candidats à la présidentielle suspendent leur campagne

En savoir plus

Des milliers d'islamistes dans la rue pour "protéger la révolution"

En savoir plus

Des dizaines de milliers d'Égyptiens manifestent contre l'armée

En savoir plus

COMMENTAIRE(S)