Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: présercer son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

FRANCE

En réponse au massacre de Houla, Washington expulse le chargé d'affaires syrien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/05/2012

Après les expulsions des diplomates syriens des principales capitales européennes, les États-Unis ont donné 72 heures au chargé d'affaires syrien à Washington pour quitter le pays. Une décision qui intervient quatre jours après la tuerie de Houla.

AFP - Les Etats-Unis ont décidé mardi d'expulser le chargé d'affaires syrien à Washington "en réponse" au massacre survenu ce week-end dans la ville de Houla, a annoncé dans un communiqué la porte-parole de la diplomatie américaine, Victoria Nuland.

Zuheir Jabbour, le plus haut représentant syrien à Washington, a été informé mardi qu'il disposait de 72 heures pour quitter le pays, a précisé Mme Nuland.

"Nous avons pris cette décision en coordination avec des pays partenaires, l'Australie, le Canada, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Italie, la France et l'Allemagne", a-t-elle indiqué.

"Nous tenons le gouvernement syrien pour responsable" du massacre, "exemple le plus incontestable à ce jour des violations fragrantes du gouvernement syrien de ses obligations vis-à-vis du Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré la porte-parole.

"Nous encourageons tous les pays à condamner les actes du régime (du président président syrien Bachar) al-Assad en prenant des mesures similaires", a dit Mme Nuland.

La majorité des 108 victimes (dont 49 enfants) du massacre de Houla (centre de la Syrie) ont été exécutées, selon les premiers résultats d'une enquête de l'ONU. Damas nie l'implication de ses troupes.
 

Première publication : 29/05/2012

  • SYRIE

    À Damas, Kofi Annan appelle Bachar al-Assad à prendre des mesures "courageuses"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les puissances occidentales haussent le ton contre Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'Australie expulse deux diplomates syriens après le massacre de Houla

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)