Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Afrique

L'ONU confirme le retrait des troupes de Khartoum de la région d'Abyei

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2012

Mardi, le jour de la reprise des pourparlers entre les deux Soudans, qui se disputent la région frontalière et pétrolifère d'Abyei, les forces des Nations unies ont confirmé le retrait de l'armée soudanaise de la zone tant convoitée.

AFP - Les Nations unies ont confirmé mardi que l'armée soudanaise s'était retirée de la région d'Abyei, que se disputent le Soudan et le Soudan du Sud, mettant fin à une année d'occupation.

"La Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA) a confirmé

que le retrait des Forces armées soudanaises (SAF) de la région d'Abyei s'était achevé tard dans la soirée" de mardi, a indiqué Kieran Dwyer, un porte-parole de l'ONU, confirmant une information d'abord annoncée par le Centre des médias soudanais, proche des services de renseignements.

Le retrait est intervenu le jour de la reprise des pourparlers de paix entre le Soudan et le Soudan du Sud --interrompus en avril-- dans la capitale éthiopienne Addis Abeba.

Après de violents affrontements en avril ayant fait craindre une guerre ouverte entre le Soudan et le Soudan du Sud, le Conseil de sécurité de l'ONU avait appelé les deux voisins à cesser les hostilités le long de leur frontière et à reprendre les discussions sur les questions non réglées depuis la sécession du Sud en juillet 2011.

Le Conseil avait aussi exigé du Soudan "qu'il retire immédiatement et sans conditions" ses soldats et policiers de la région frontalière d'Abyei, dans une résolution prolongeant pour six mois le mandat de la force de l'ONU dans cette zone.

Première publication : 30/05/2012

  • SOUDAN-SOUDAN DU SUD

    Reprise des négociations de paix entre les deux Soudans

    En savoir plus

  • SOUDAN - SOUDAN DU SUD

    Khartoum se déclare prêt à pacifier les relations avec son voisin du Sud

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'ONU exhorte le Soudan et le Soudan du Sud à cesser les hostilités

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)