Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord signé en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Moyen-orient

Le chef de l'ASL exhorte Kofi Annan à reconnaître l'échec de son plan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2012

Le commandant de l'Armée syrienne libre (ASL) Riad al Asaad, a rejeté l'ultimatum de 48 heures lancé par un autre responsable au régime et a demandé à Kofi Annan de reconnaître l'échec de son plan, afin de pouvoir reprendre les armes.

REUTERS - Riad al Asaad, commandant de l'Armée syrienne libre (ASL), a exhorté jeudi Kofi Annan à reconnaître l'échec de son plan de cessez-le-feu en Syrie, rapporte la chaîne de télévision Al Djazira.

La trêve négociée par l'émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe est théoriquement en vigueur depuis le 12 avril. Si l'ancien secrétaire général de l'Onu en admettait l'échec, souligne le colonel Asaad, les insurgés pourraient reprendre les armes.

Il a également rejeté l'ultimatum de 48 heures lancé mercredi par un autre responsable de l'ASL au régime de Bachar al Assad avant une reprise des combats.

"Il n'y a pas d'ultimatum, mais nous voulons que Kofi Annan publie une déclaration annonçant l'échec de son plan, de sorte que nous soyions libres de mener toute opération militaire contre le régime", a-t-il dit à Al Djazira, affirmant que les forces insurgées avaient jusque-là respecté leurs engagements.

Première publication : 31/05/2012

  • SYRIE

    Les rebelles lancent un ultimatum à Damas pour appliquer le plan d'Annan

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Hollande n'exclut pas une intervention armée sous mandat de l'ONU en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    À Damas, Kofi Annan appelle Bachar al-Assad à prendre des mesures "courageuses"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)