Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

Moyen-orient

Le chef de l'ASL exhorte Kofi Annan à reconnaître l'échec de son plan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2012

Le commandant de l'Armée syrienne libre (ASL) Riad al Asaad, a rejeté l'ultimatum de 48 heures lancé par un autre responsable au régime et a demandé à Kofi Annan de reconnaître l'échec de son plan, afin de pouvoir reprendre les armes.

REUTERS - Riad al Asaad, commandant de l'Armée syrienne libre (ASL), a exhorté jeudi Kofi Annan à reconnaître l'échec de son plan de cessez-le-feu en Syrie, rapporte la chaîne de télévision Al Djazira.

La trêve négociée par l'émissaire de l'Onu et de la Ligue arabe est théoriquement en vigueur depuis le 12 avril. Si l'ancien secrétaire général de l'Onu en admettait l'échec, souligne le colonel Asaad, les insurgés pourraient reprendre les armes.

Il a également rejeté l'ultimatum de 48 heures lancé mercredi par un autre responsable de l'ASL au régime de Bachar al Assad avant une reprise des combats.

"Il n'y a pas d'ultimatum, mais nous voulons que Kofi Annan publie une déclaration annonçant l'échec de son plan, de sorte que nous soyions libres de mener toute opération militaire contre le régime", a-t-il dit à Al Djazira, affirmant que les forces insurgées avaient jusque-là respecté leurs engagements.

Première publication : 31/05/2012

  • SYRIE

    Les rebelles lancent un ultimatum à Damas pour appliquer le plan d'Annan

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Hollande n'exclut pas une intervention armée sous mandat de l'ONU en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    À Damas, Kofi Annan appelle Bachar al-Assad à prendre des mesures "courageuses"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)