Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Les Irlandais disent "oui" au pacte budgétaire européen

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/06/2012

Le gouvernement peut souffler. Les électeurs irlandais ont approuvé le pacte budgétaire européen à une large majorité de 60% des votants lors du référendum de jeudi, selon les résultats officiels proclamés.

AFP - Les Irlandais ont approuvé à 60,3% des suffrages exprimés le pacte budgétaire européen soumis à référendum jeudi, a annoncé la responsable des opérations de dépouillement Riona Ni Flanghaile.

Le "oui" a remporté 955.091 suffrages, contre 629.088 pour le "non", lors de ce scrutin où le Premier ministre Enda Kenny avait appelé à voter en faveur du pacte, a-t-elle précisé.

"Il s'agit d'un fort vote de confiance (...). Ce sera vu ainsi à l'étranger", a immédiatement réagi la ministre de la Protection sociale Joan Burton, directrice de la campagne référendaire au sein du parti travailliste, membre de la coalition gouvernementale.

L'Irlande est le seul pays de l'Union européenne à avoir soumis à référendum le pacte bugdétaire européen, qui prévoit des règles strictes en matière de déficit, sous peine

Le gouvernement irlandais est soulagé par le résultat du scrutin

de sanctions.

Une victoire du "non" n'aurait pas empêché l'application du texte, qui doit être ratifié par 12 pays pour entrer en vigueur, mais aurait envoyé un signe très négatif alors que la zone euro s'enfonce dans la crise.

Les pays qui ratifient ce texte pourront obtenir des fonds de l'UE en cas de difficulté financière, via le Mécanisme européen de stabilité (MES) qui entrera en vigueur en juillet.

L'Irlande bénéficie déjà d'un plan de sauvetage du Fonds monétaire européen (FMI) et de l'UE de 85 milliards d'euros depuis fin 2010.

 

Première publication : 01/06/2012

  • IRLANDE

    Les Irlandais se prononcent par référendum sur le pacte budgétaire européen

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La récession rattrape l'Irlande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)