Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

Un navire russe contenant des armes a fait escale en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/06/2012

Selon des responsables occidentaux, un navire russe a accosté le 26 mai au port de Tartous, sur la côte méditerranéenne de la Syrie, avec une grande quantité d'armes à bord destinées au gouvernement de Damas, un des principaux clients de Moscou.

REUTERS - Un navire russe avec à son bord, selon des responsables occidentaux, une grande quantité d’armes destinées au gouvernement de Damas a fait escale le week-end dernier dans le port de Tartous, sur la côte méditerranéenne de la Syrie, a annoncé jeudi un groupe de défense des droits de l’homme.

« Les dernières bases de données relatives au transport maritime montrent que le navire ‘Professor Katsman’ a effectivement accosté au port de Tartous le 26 mai 2012 avant de repartir pour Le Pirée », a déclaré Sadia Hamid, de Human Rights First.
 
Ses propos ont été confirmés par des responsables occidentaux. D’après leur version des événements, le navire transportait des armes pour le gouvernement syrien.  
 
Un porte-parole de la représentation russe auprès des Nations unies a indiqué qu’il allait examiner la question.
 
Human Rights First surveillait le bateau depuis le 25 ou le 27 mai, a précisé Sadia Hamid, et a découvert qu’à un certain moment, le 26 mai, le transpondeur du navire semblait avoir été coupé.
 
La Syrie fait partie des principaux clients de la Russie en matière d’armement. Les Etats-Unis et l’Union européenne souhaitent que le Conseil de sécurité de l’Onu impose des sanctions à Damas, et notamment un embargo sur les armes, après 14 mois de soulèvement contre le président Bachar al Assad.
 
Mais la Russie, qui dispose avec la Chine d’un droit de veto au Conseil de sécurité, est opposée à des sanctions et refuse de suspendre les ventes d’armes à Damas.
 

 

Première publication : 01/06/2012

  • DIPLOMATIE

    À Berlin et Paris, Vladimir Poutine sous pression sur le dossier syrien

    En savoir plus

  • SYRIE- RUSSIE

    Moscou appelle le régime syrien à être "plus actif" dans l'application du plan Annan

    En savoir plus

  • ONU

    Moscou refuse un "soutien total" du Conseil au plan de la Ligue arabe sur la Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)