Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-orient

Un navire russe contenant des armes a fait escale en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/06/2012

Selon des responsables occidentaux, un navire russe a accosté le 26 mai au port de Tartous, sur la côte méditerranéenne de la Syrie, avec une grande quantité d'armes à bord destinées au gouvernement de Damas, un des principaux clients de Moscou.

REUTERS - Un navire russe avec à son bord, selon des responsables occidentaux, une grande quantité d’armes destinées au gouvernement de Damas a fait escale le week-end dernier dans le port de Tartous, sur la côte méditerranéenne de la Syrie, a annoncé jeudi un groupe de défense des droits de l’homme.

« Les dernières bases de données relatives au transport maritime montrent que le navire ‘Professor Katsman’ a effectivement accosté au port de Tartous le 26 mai 2012 avant de repartir pour Le Pirée », a déclaré Sadia Hamid, de Human Rights First.
 
Ses propos ont été confirmés par des responsables occidentaux. D’après leur version des événements, le navire transportait des armes pour le gouvernement syrien.  
 
Un porte-parole de la représentation russe auprès des Nations unies a indiqué qu’il allait examiner la question.
 
Human Rights First surveillait le bateau depuis le 25 ou le 27 mai, a précisé Sadia Hamid, et a découvert qu’à un certain moment, le 26 mai, le transpondeur du navire semblait avoir été coupé.
 
La Syrie fait partie des principaux clients de la Russie en matière d’armement. Les Etats-Unis et l’Union européenne souhaitent que le Conseil de sécurité de l’Onu impose des sanctions à Damas, et notamment un embargo sur les armes, après 14 mois de soulèvement contre le président Bachar al Assad.
 
Mais la Russie, qui dispose avec la Chine d’un droit de veto au Conseil de sécurité, est opposée à des sanctions et refuse de suspendre les ventes d’armes à Damas.
 

 

Première publication : 01/06/2012

  • DIPLOMATIE

    À Berlin et Paris, Vladimir Poutine sous pression sur le dossier syrien

    En savoir plus

  • SYRIE- RUSSIE

    Moscou appelle le régime syrien à être "plus actif" dans l'application du plan Annan

    En savoir plus

  • ONU

    Moscou refuse un "soutien total" du Conseil au plan de la Ligue arabe sur la Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)