Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

EUROPE

Paris et Moscou s'opposent sur le départ de Bachar al-Assad

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/06/2012

À l'occasion de la réception de son homologue russe Vladimir Poutine à l'Élysée, ce vendredi, le président français a estimé qu'il n'y avait "pas de solution possible" à la crise syrienne sans "le départ de Bachar al-Assad".

AFP - Le président François Hollande a affirmé vendredi soir à Paris qu'il n'y avait "pas de solution possible" en Syrie sans "le départ de Bachar el Assad", lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Il n'y a "pas de solution possible" en Syrie sans "le départ" de son président Bachar el Assad, a affirmé le chef de l'Etat. "Il doit y avoir des sanctions" contre le régime syrien, a-t-il également déclaré, en ajoutant qu'il connaissait "les risques de déstabilisation, avec les risques de guerre civile" en Syrie.

"Le régime de Bachar el Assad s'est conduit de manière inacceptable, intolérable. Il a commis des actes qui le disqualifient". Il n'y a "de sortie de cette situation qu'avec le dépat de Bachar el Assad", a insisté François Hollande estimant que ce départ était "un préalable pour la transition politique".

Interrogé sur la possiblilité pour la Russie d'accueillir Bachar el Assad si celui-ci devait quitter le pouvoir, Vladimir Poutine a affirmé, ironique: "Assad a visité beaucoup plus souvent Paris que Moscou!".

"Je n'ai aucune responsabilité sur les visites d'Assad père et fils à Paris. C'était un autre temps, une autre époque", a aussitôt répliqué le président Hollande.

L'ex-président Hafez el Assad, mort en juin 2000, était venu à Paris à l'invitation de l'ancien président Jacques Chirac, le 16 juillet 1998. Son fils Bachar, qui lui a succédé à la tête de la Syrie, y est venu deux fois, à l'invitation de l'ex-président Nicolas Sarkozy, en juillet 2008 et en novembre 2009.

Hafez el Assad avait effectué une visite à Moscou en juillet 1999, sa première après l'effondrement de l'URSS huit ans plus tôt. Son fils pour sa part s'est rendu plusieurs fois ces dernières années à Moscou: en janvier 2005, en décembre 2006 et en août 2008.
 



Première publication : 01/06/2012

  • SYRIE

    Le sur-place de la diplomatie russe face au bain de sang syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un navire russe contenant des armes a fait escale en Syrie

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Pour Alain Juppé, un accord est possible avec Moscou sur le dossier syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)