Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

  • Naufrage d’un ferry en Corée du Sud : plusieurs morts et des centaines de disparus

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

Afrique

Attentat meurtrier contre une église dans le nord du Nigeria

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/06/2012

Au moins 15 personnes ont été tuées, ce dimanche, dans un attentat-suicide perpétré contre une église de Yalwa (nord). Les lieux de culte chrétiens ont été la cible de la secte islamiste Boko Haram à de nombreuses reprises cette année.

AFP - Un kamikaze a tenté dimanche de faire exploser une voiture piégée dans une église du nord-est du Nigeria, tuant au moins quinze personnes à proximité, dans une région majoritairement musulmane où les chrétiens sont régulièrement la cible des attaques de la secte islamiste Boko Haram.

L'homme a foncé à l'approche d'un barrage près de l'église située dans la ville de Bauchi, dans l'Etat du même nom, où la sécurité avait été renforcée après des

attaques attribuées au groupe islamiste Boko Haram.

Au moins quinze personnes, dont le kamikaze, ont été tuées et quarante blessées, ont indiqué les services de secours régionaux.

"Suite à l'explosion de la bombe (dans la ville de Bauchi), l'équipe des opérations d'urgence s'est rendue sur place pour les secours. Elle a évacué les victimes: 40 personnes ont été blessées et 15 sont mortes", a indiqué dans un communiqué l'agence de secours de l'Etat de Bauchi.

Les blessés ont été admis dans un hôpital local et la police a bouclé la zone où a été commis l'attentat, selon le communiqué.

"Nous avons un barrage non loin de l'église qui a empêché l'auteur de l'attentat d'accéder à sa cible", a indiqué le responsable de la police de l'Etat, le commissaire Momammed Ladan. "Il a lancé sa voiture dans une grille de sécurité et le véhicule a explosé".

Selon des habitants, la violence de la déflagration a fait s'effondrer l'église, située dans les faubourgs de Bauchi.

Des témoins ont dit que des dizaines de gens ont fui après l'explosion, certains se précipitant vers les flammes à l'extérieur de l'église.

"Ca a été la confusion quand des habitants et fidèles ont tenté de fuir", a raconté un témoin, Timothy Joshua.

Un autre témoin, qui a demandé l'anonymat, a dit qu'un complice présumé du kamikaze a été lynché par des habitants, mais la police n'a pas confirmé cette information.

Le complice "a abandonné la voiture dans laquelle ils étaient venus et a tenté de" fuir mais il a été pourchassé par un habitant et des fidèles et battu à mort", a raconté ce témoin.

L'attentat n'a pas été revendiqué, mais le groupe islamiste Boko Haram, responsable de nombreuses attaques qui ont fait plus de mille morts depuis juillet 2009, a dans le passé ciblé des chrétiens et des églises dans le nord du pays, particulièrement les jours de célébrations religieuses.

Le Nigeria est divisé entre un Nord majoritairement musulman et un Sud à dominante chrétienne.

Depuis l'élection du président Goodluck Jonathan il y a un an, Boko Haram a multiplié les attentats meurtriers, élargissant son théâtre d'opération et diversifiant ses cibles de façon spectaculaire.

Après avoir multiplié les assassinats de policiers et de responsables locaux dans son fief du nord-est, le groupe a perpétré depuis un an une série d'attentats suicide dans la capitale Abuja, visant le siège de l'ONU, le QG national de la police ou encore un journal influent.

Les centaines de victimes sont en majorité musulmanes mais le groupe a également pris pour cibles des chrétiens, dans des églises du centre et du nord.

A Bauchi, où des violences ont opposé dans le passé les communautés musulmane et chrétienne, un attentat de Boko Haram contre une caserne militaire avait fait 13 morts le 29 mai 2011, quelques heures après son inauguration par le président Goodluck Jonathan.

Boko Haram avait également organisé l'évasion de prisonniers à Bauchi en septembre 2010, une opération qui avait permis la fuite d'une centaine de ses membres.

 

Première publication : 03/06/2012

  • NIGERIA

    Un attentat sur un marché du nord-est du pays fait plusieurs dizaines de morts

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Explosion meurtrière pendant une messe chrétienne à l'université de Kano

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Deux assauts imputés à Boko Haram font une dizaine de morts dans le nord-est du pays

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)