Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Émotion en ligne après la libération de quatre otages français

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Printemps de Bourges, Festival d'Aix en Provence... la musique en festival!

En savoir plus

FOCUS

Washington–Bucarest : un partenariat de plus en plus stratégique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 04/06/2012

"Pendant ce temps-là, en Syrie..."

Revue de presse internationale. Lundi 4 juin. A la une : le retour de manifestants place Tahrir soutenu par de nombreux faiseurs d’opinion, le printemps mexicain et un jubilé boudé par les Républicains britanniques.

Un propos très sévère du blogueur The Arabist, publié dans The National, à l’encontre des dirigeants égyptiens. « Quand s’est ouvert le procès Moubarak l’année dernière, on parlait de procès du siècle. Aujourd’hui on réalise à quel point c’est une farce. Moubarak a été condamné car il n’a pas empêché les violences, pas pour les avoir commanditées. » Cela montre bien que les forces pro Moubarak sont au pouvoir et cela ne va faire qu’empirer si Chafik venait à remporter la présidentielle le 16 juin écrit le blogueur.

Dans la presse internationale, plusieurs reportages sur le printemps mexicain. Trois semaines que les jeunes sont dans la rue pour que la population ne se laisse pas hypnotiser par les médias qui selon eux mènent une campagne éhontée pour le candidat du FRI. « Il faut que cesse cette propagande médiatique et que la population fasse un choix libre » disent les manifestants.
Et l’enjeu est de taille : un tiers de l’électorat a entre 18 et 29 ans.

En Grande-Bretagne en revanche, on était bien loin d’un printemps des jeunes avec le jubilé de la reine. La presse anglaise en fait beaucoup ce matin dans ses colonnes, même le Guardian, pourtant classé à gauche. Un éditorial qui relativise les festivités en terminant par ces mots : «Et pendant ce temps là en Syrie…. »

Dans The Independant, on s’intéresse aux antiroyalistes… car il y en a ! On les a peu vus et entendus hier pourtant ils étaient là. Avec des slogans comme « Préférez-vous 9500 nounous ou une reine ? » allusion au coût de la monarchie pour l’Etat chaque année.

 

Par Anne SOETEMONDT

Comments

COMMENTAIRE(S)

 
 
Les archives

21/04/2014 Ukraine

Corée du Sud : des questions encore

Dans la presse internationale, ce lundi, les questions de plus en plus nombreuses après le naufrage du paquebot en Corée du Sud, les risques de déstabilisation en Europe, après...

En savoir plus

21/04/2014 Journalisme

Libérés de l'enfer

Dans la revue de presse française, ce matin, retour sur la libération des quatre journalistes, des militaires qui demandent justice après avoir été atteint de formes rares de...

En savoir plus

18/04/2014 Revue de presse française

"Les mutins du PS défient Valls"

Au menu de cette presse française, la fronde de l'aile gauche du PS contre le plan d'économies de Manuel Valls, la surpopulation carcérale, le désintérêt pour les élections...

En savoir plus

17/04/2014 Ukraine

"Après le 17, le 18"

Presse internationale, Jeudi 17 avril 2014. Au menu de cette revue de presse, le naufrage d’un ferry au large de la Corée du sud, la déroute de l’armée ukrainienne, et la...

En savoir plus

17/04/2014 Revue de presse française

"Après moi, le déluge"

Presse française, Jeudi 17 avril 2014. Au menu de cette revue de presse, la présentation du plan d’économies de 50 milliards par Manuel Valls, et la présidentielle en Algérie.

En savoir plus