Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

FRANCE

L'Élysée dévoile la photo officielle du président Hollande

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2012

La photo officielle du nouveau président de la République a été solennellement présentée, ce lundi, à l'Élysée. Réalisée par le photographe Raymond Depardon, elle sera accrochée dans toutes les mairies et bâtiments officiels du pays.

AFP - La photo officielle de François Hollande, prise par le photographe Raymond Depardon dans les jardins de l'Elysée, a été très solennellement présentée, et longuement commentée, lundi par son auteur et la directrice de cabinet du président Sylvie Hubac.

Avant de rejoindre les 36.000 mairies et autres bâtiments officiels du pays, le cliché du nouveau chef de l'Etat a été dévoilé à la presse comme un précieux tableau de maître par deux huissiers en grande tenue.

La photo officielle du président François Hollande



"C'est un moment d'histoire", a justifié Mme Hubac, "un moment collectif important qui marquera l'histoire de la Ve République comme les photos des autres présidents de la République l'ont fait".

Malgré les précautions prises par l'Elysée pour en contrôler la diffusion, la photo a fait l'objet de "fuites" sur Twitter et diffusée plusieurs heures avant sa présentation officielle sur internet.

Contrairement à Nicolas Sarkozy, qui avait choisi l'imposante bibliothèque, mais comme Jacques Chirac, François Hollande a choisi les jardins de l'Elysée comme décor à cet exercice imposé. Il y apparaît en plan américain, c'est-à-dire cadré à mi-cuisses, légèrement souriant à l'ombre d'un arbre, sur fond d'herbe verte et de palais de l'Elysée ensoleillé, recouvert dans le lointain des bannières de la France et de l'Union européenne.

Le président "n'a pas souhaité se faire photographier enfermé dans son palais", a expliqué Sylvie Hubac, et ne souhaitait pas non plus de "photo posée". "Il a le regard tourné vers la France, avec à la fois beaucoup d'attention, beaucoup d'humanité et beaucoup de vigilance", a-t-elle ajouté.

Successeur de Jacques-Henri Lartigue (Valéry Giscard d'Estaing), Gisèle Freund (François Mitterrand) et Philippe Warrin (Nicolas Sarkozy), le photographe et réalisateur Raymond Depardon a livré de bonne grâce les secrets techniques et le "making of" de son cliché, pris le 29 mai.

Une séance d'une demi-heure seulement et plus de 200 images prises "en mouvement" avec un projecteur d'appoint et trois appareils différents, un numérique, un Leica argentique et un antique Rolleiflex format 6x6 des années 1960 qui, selon son propriétaire, avait auparavant immortalisé le général de Gaulle, Marlon Brandon ou Edith Piaf.

Au final, le photographe a retenu la dernière des douze photos prises avec son Rolleiflex, "un tout petit peu retouchée" en arrière-plan. "Je lui ai montré ma favorite et il m'a dit +je suis d'accord avec vous+", a confié Raymond Depardon, "je voulais une photo qui traverse le temps".

A bientôt 70 ans, le photographe, qui connaît et apprécie le président, s'est dit "très content et très fier" d'avoir été choisi pour réaliser --à titre gracieux-- le portrait de François Hollande. "On s'est amusés à faire cette photo", a-t-il dit, "ça a été un beau moment".


 

Première publication : 04/06/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    François Hollande, le "candidat normal" devenu président

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    "Grand leader" ou "président accidentel", François Hollande vu de l'étranger

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Les défis économiques qui attendent le futur président François Hollande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)