Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

Une brigade armée prend d'assaut l'aéroport de Tripoli

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/06/2012

Pour protester contre le mystérieux enlèvement de son chef Abouajila al-Habchi, une brigade armée a pris d'assaut l'aéroport de Tripoli, ce lundi. Le trafic aérien est, pour l'heure, totalement bloqué.

AFP - Une brigade armée a pris d'asssaut lundi à l'aéroport de Tripoli, la capitale libyenne, avec des chars et véhicules armés bloquant totalement le trafic aérien, au lendemain de l'enlèvement de son chef dans des circonstances mystérieuses, a-t-on appris de sources concordantes.

"C'est la confusion totale à l'aéroport. Tout le monde est en train de fuir. Plusieurs véhicules armés et des chars ont été positionnés sur le tarmac et ont bloqué le trafic", a indiqué à l'AFP une source à l'aéroport.

"Des voitures avec des canons anti-aériens et des hommes armés entourent les avions et les empêchent de bouger. Certains ont fait descendre des voyageurs qui avaient déjà embarqué dans des avions", a indiqué une autre source aéroportuaire sous couvert de l'anonymat.

L'agence officielle Lana qui cite des témoins a confirmé cette "prise d'assaut", affirmant qu'avec cet acte, les assaillants veulent faire pression sur le gouvernement libyen pour élucider l'affaire du rapt de leur chef Abouajila Al-Habchi.

Selon l'agence, les hommes armés ont tiré en l'air, blessant légèrement un des employés de l'aéroport et provoquant la panique parmi les voyageurs.

Le porte-parole du Conseil national de transition (CNT), Mohamed al-Harizi avait déclaré plus tôt qu'une enquête avait été ouverte pour déterminer les circonstances de la disparition du commandant de la brigade d'al-Awfya.

La Haute commission de sécurité de Tripoli, qui dépend de ministère de l'Intérieur, a annoncé de son côté dans un communiqué qu'elle n'avait "aucun lien avec la disparition et l'enlèvement du colonel Abouajila Al-Habchi" et qu'elle enquêtait toujours pour identifier les responsables de cet incident et les traduire devant la justice.

Les autorités libyennes avaient intégré plusieurs milliers d'ex-rebelles dans les ministères de l'Intérieur et de la Défense mais plusieurs brigades lourdement armées exigent d'être intégrées, sans être dissoutes.

Certaines d'entre elles continuent à surveiller les frontières ou assurer la sécurité dans plusieurs régions, mais n'hésitent pas à recourir aux armes pour faire plier les autorités, voire se livrer au racket.

Beaucoup de ces milices ont pris goût au pouvoir des armes et refusent de s'en séparer, ce qui a provoqué l'indignation de la population civile qui s'est mobilisée à plusieurs reprises pour dénoncer ces "faux-révolutionnaires".
 

Première publication : 04/06/2012

  • LIBYE

    Le Conseil national de transition annonce un report des législatives

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'Otan accusée d'avoir minimisé les "dommages collatéraux" en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    Attaques mortelles près du siège du gouvernement à Tripoli

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)