Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

SPORT

Richard Gasquet s'incline en huitièmes de finale face à Andy Murray

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/06/2012

Richard Gasquet ne rejoindra pas Jo-Wilfried Tsonga en quarts de finale des Internationaux de France. Le Français s'est incliné face au Britannique Andy Murray en quatre sets (1-6, 6-4, 6-1, 6-2).

AFP - Richard Gasquet, brillant par instants mais encore un peu trop tendre, n'a pas réussi à imiter Jo-Wilfried Tsonga et à se qualifier pour les quarts de finale de Roland-Garros, en s'inclinant lundi face au Britannique Andy Murray en quatre sets 1-6, 6-4, 6-1, 6-2.

Tsonga, N.5 mondial, s'était hissé plus tôt en quarts, pour la première fois de sa carrière à Paris, aux dépens du Suisse Stanislas Wavrinka, tête de série N.18.

C'est la onzième fois en douze tentatives que Gasquet s'incline en huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem. Il n'a passé ce cap qu'une fois en 2007 à Wimbledon, où il avait atteint les demi-finales avant d'être éliminé par le futur vainqueur Roger Federer.

Le Français s'était déjà incliné au même stade de la compétition l'an passé à Paris, face au Serbe Novak Djokovic. C'était la première fois qu'il avait accédé aux huitièmes à Roland-Garros.

Magistral en début de match, mais incapable de tenir la distance, Gasquet (N.17) a cédé pour la quatrième fois en autant de tentatives en Grand Chelem contre Murray, qu'il venait pourtant de battre à Rome il y a deux semaines.

"Je suis déçu d'avoir perdu", a déclaré Gasquet. "J'ai été pas loin de mener deux sets à zéro. Mais il m'a fait beaucoup joué, et il a bien joué et a commis très peu de fautes."

Dans un central transi de froid, le Biterrois a joué un tennis magique pendant un set et demi, comme il l'avait fait au tour précédent face à l'Allemand Tommy Haas.

La machine s'est déréglée

Prenant la balle tôt, n'hésitant pas à rentrer dans le terrain, agressif sur chaque balle courte du Britannique, il a dicté le plus souvent l'échange, distillant quelques coups somptueux.

Mais la machine a commencé à se dérégler au milieu du deuxième set. Murray, qui n'a plus échoué avant les quarts d'un tournoi du Grand Chelem depuis l'US Open 2010, a peu à peu repris le dessus.

Sorti miraculeusement du deuxième tour, où il avait fini par battre le Finlandais Jarkko Nieminen malgré un dos bloqué, l'Ecossais a breaké pour mener 4-2.

Le Français a immédiatement répliqué et les échanges suivants ont été particulièrement acharnés. Se touchant le dos et grimaçant de douleur sur chaque point perdu, Murray s'est attiré les sifflets du public.

Mais ses jambes ne l'ont jamais lâché. Le Britannique, demi-finaliste l'an passé, s'est ainsi procuré deux balles de set, Gasquet craquant sur une double faute.

Sonné, le Français a rapidement lâché le troisième set, dans lequel les jeux ont défilé à toute allure. Il a voulu sonner la révolte au début du quatrième set. Mais Murray s'est vite chargé d'étouffer les dernières braises, pour se diriger vers les quarts et l'Espagnol David Ferrer (N.6).

Première publication : 04/06/2012

  • ROLAND-GARROS 2012

    Djokovic et Federer dans la douleur, Tsonga contraint de patienter

    En savoir plus

  • ROLAND-GARROS 2012

    Novak Djokovic malmené mais qualifié pour les quarts de finale

    En savoir plus

  • TENNIS

    À Roland-Garros, les favoris sont au rendez-vous

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)