Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

Moyen-orient

Les ambassadeurs occidentaux jugés indésirables sur le sol syrien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2012

En réponse à l'expulsion des ambassadeurs syriens de différents pays occidentaux la semaine dernière, le président Bachar al-Assad a décidé de déclarer une vingtaine de diplomates, dont un Français et un Américain, "personae non gratae".

AFP - La Syrie a déclaré mardi "persona non grata" les ambassadeurs de plusieurs pays occidentaux, dont les Etats-Unis "en riposte" au renvoi des ambassadeurs syriens, a annoncé le ministère syrien des Affaires étrangères.

Ces diplomates ne se trouvent pas actuellement sur le sol syrien.

"La Syrie a décidé de déclarer persona non grata les ambassadeurs des Etats-Unis, de France, de Grande-Bretagne, de Suisse, de Turquie, d'Italie, et d'Espagne, ainsi que les chargés d'affaires belge, bulgare, allemand et canadien", précise le ministère dans son communiqué.

Au moins 18 diplomates, en majorité occidentaux, ont été déclarés indésirables, selon le texte qui souligne toutefois que "la Syrie juge important le dialogue fondé sur les principes d'égalité et de respect mutuels entre Etats" et que "la diplomatie est un moyen nécessaire de contact pour résoudre les conflits et les problèmes en suspens".

Le ministère syrien exprime l'espoir en outre que tous les pays qui ont pris l'initiative de congédier les ambassadeurs syriens, "adoptent ces mêmes principes, afin de permettre le retour à la normale des relations" avec la Syrie.

Ces derniers mois, de nombreux ambassadeurs occidentaux en poste à Damas ont quitté la Syrie, rappelé dans leurs pays pour protester contre la répression de la révolte par le régime.

Le massacre de Houla --ville du centre de la Syrie où 108 personnes dont 49 enfants, ont été tués le 25 mai-- a provoqué l'indignation de la communauté internationale, conduisant de nombreux pays, comme la France, les Etats-Unis et le Japon, à expulser des représentants diplomatiques syriens dans leur capitale.

En 15 mois, les violences en Syrie ont fait plus de 13.400 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.
 

Première publication : 05/06/2012

  • SYRIE

    Washington propose un "scénario à la yéménite" pour sortir de la crise syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour Bachar al-Assad, la Syrie affronte une "guerre menée de l'étranger"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les puissances occidentales haussent le ton contre Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)