Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : À Rafah les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Afrique

Les autorités libyennes reprennent le contrôle de l'aéroport de Tripoli

©

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2012

Les autorités libyennes ont rétabli l'ordre à l'aéroport international de Tripoli qui a été pris d'assaut quelques heures lundi par des miliciens persuadés que leur chef était détenu sur les lieux.

REUTERS - Le calme est revenu lundi soir à l'aéroport international de Tripoli en Libye paralysé pendant plusieurs heures par des miliciens qui ont encerclé la piste.

Plusieurs brigades de combattants ralliés au ministère de l'Intérieur du pouvoir de transition, mais disant agir de leur propre chef, ont repris le contrôle des lieux. Un de leurs chefs a dit que dix personnes avaient été blessées. Il n'a pas fourni d'autres détails.

Un peu plus tôt, des combattants de la brigade Al Aoufea avaient encerclé l'aéroport en réclamant la libération de l'un de ses chefs, enlevé dimanche soir et qui, selon eux, serait détenu à l'intérieur de l'aéroport.

Selon un responsable des douanes à l'aéroport, les vols au départ ont dû être annulés et ceux à l'arrivée étaient déroutés vers l'aéroport militaire Mitiga de Tripoli.

Le chef d'Aoufea, le colonel Abou Oegueila al Hebeichi, a été enlevé par des rebelles armés alors qu'il se rendait de Tarhouna à Tripoli dimanche en fin de soirée, a dit un porte-parole du Conseil national de transition (CNT, au pouvoir).

Les miliciens d'Aoufea présents à l'aéroport ont déployé des véhicules blindés sur la piste et encerclé les avions qui étaient stationnés aux abords, a déclaré un fonctionnaire du ministère de la Défense à Tripoli.

Un membre de la brigade Aoufea a indiqué à Reuters que d'après les miliciens, leur chef serait détenu quelque part dans l'aéroport, après avoir été enlevé dimanche soir par le Comité de sécurité de Tripoli pour des raisons qu'il a dit ignorer.

"Nous protestons contre son enlèvement en nous déployant à l'aéroport", a dit cet homme, Anas Amara.

Cet incident est le dernier en date d'une série d'événements qui illustrent l'incapacité du gouvernement à affirmer son autorité sur une myriade de milices refusant de rendre les armes depuis la révolution qui a fait tomber le régime de Mouammar Kadhafi en août dernier.

 

Première publication : 05/06/2012

  • LIBYE

    Une brigade armée prend d'assaut l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Attaques mortelles près du siège du gouvernement à Tripoli

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)