Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

Afrique

Les autorités libyennes reprennent le contrôle de l'aéroport de Tripoli

Vidéo par Antoine MARIOTTI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2012

Les autorités libyennes ont rétabli l'ordre à l'aéroport international de Tripoli qui a été pris d'assaut quelques heures lundi par des miliciens persuadés que leur chef était détenu sur les lieux.

REUTERS - Le calme est revenu lundi soir à l'aéroport international de Tripoli en Libye paralysé pendant plusieurs heures par des miliciens qui ont encerclé la piste.

Plusieurs brigades de combattants ralliés au ministère de l'Intérieur du pouvoir de transition, mais disant agir de leur propre chef, ont repris le contrôle des lieux. Un de leurs chefs a dit que dix personnes avaient été blessées. Il n'a pas fourni d'autres détails.

Un peu plus tôt, des combattants de la brigade Al Aoufea avaient encerclé l'aéroport en réclamant la libération de l'un de ses chefs, enlevé dimanche soir et qui, selon eux, serait détenu à l'intérieur de l'aéroport.

Selon un responsable des douanes à l'aéroport, les vols au départ ont dû être annulés et ceux à l'arrivée étaient déroutés vers l'aéroport militaire Mitiga de Tripoli.

Le chef d'Aoufea, le colonel Abou Oegueila al Hebeichi, a été enlevé par des rebelles armés alors qu'il se rendait de Tarhouna à Tripoli dimanche en fin de soirée, a dit un porte-parole du Conseil national de transition (CNT, au pouvoir).

Les miliciens d'Aoufea présents à l'aéroport ont déployé des véhicules blindés sur la piste et encerclé les avions qui étaient stationnés aux abords, a déclaré un fonctionnaire du ministère de la Défense à Tripoli.

Un membre de la brigade Aoufea a indiqué à Reuters que d'après les miliciens, leur chef serait détenu quelque part dans l'aéroport, après avoir été enlevé dimanche soir par le Comité de sécurité de Tripoli pour des raisons qu'il a dit ignorer.

"Nous protestons contre son enlèvement en nous déployant à l'aéroport", a dit cet homme, Anas Amara.

Cet incident est le dernier en date d'une série d'événements qui illustrent l'incapacité du gouvernement à affirmer son autorité sur une myriade de milices refusant de rendre les armes depuis la révolution qui a fait tomber le régime de Mouammar Kadhafi en août dernier.

 

Première publication : 05/06/2012

  • LIBYE

    Une brigade armée prend d'assaut l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • LIBYE

    Attaques mortelles près du siège du gouvernement à Tripoli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)