Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

REPORTERS

Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dice Kayek illumine la semaine de la haute couture à Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions réglementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle" au Proche-Orient

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Dans l'enfer des prisons secrètes de la CIA

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

Asie - pacifique

Vladimir Poutine à Pékin pour renforcer l'axe sino-russe

©

Vidéo par Joris Zylberman

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/06/2012

En visite d'État de trois jours en Chine, le président russe Vladimir Poutine doit rencontrer son homologue Hu Jintao pour discuter de leur position commune sur la question du nucléaire iranien et sur le dossier syrien.

AFP - Le président russe Vladimir Poutine est arrivé mardi matin à Pékin pour une visite de trois jours visant à renforcer les liens entre la Russie et la Chine, deux alliés clés aussi bien sur le plan économique que politique, notamment sur la question syrienne.

M. Poutine doit être reçu dans l'après-midi par son homologue chinois Hu Jintao. Les deux chefs d'Etat devraient coordonner leur position sur les violences en Syrie et le programme nucléaire iranien.

"La Chine, premier partenaire commercial de la Russie"


Leurs entretiens permettront aussi de renforcer la coopération économique sino-russe, déjà importante, notamment dans le domaine énergétique.

Le président russe doit participer mercredi et jeudi au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), une organisation censée faire contrepoids à l'influence américaine en Asie centrale.

Il rencontrera à cette occasion son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad, alors que les tensions sur le programme nucléaire de Téhéran restent vives. M. Poutine aura aussi des discussions avec le président afghan Hamid Karzaï.

L'OCS regroupe la Russie, la Chine et quatre ex-républiques soviétiques, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan. L'Iran fait partie des quatre pays ayant le rang d'observateurs à l'OCS.

Après son refus de se rendre à la mi-mai à un sommet du G8, puis de l'Otan, aux Etats-Unis, la décision de M. Poutine de participer à celui de l'OCS revêt un caractère symbolique.

Vladimir Poutine a récemment loué la qualité "sans précédent" des relations entre la Chine et la Russie, la première étant le premier partenaire commercial de la seconde.

Moscou et Pékin ont par ailleurs de façon constante protégé ces derniers mois le régime syrien en bloquant les initiatives du Conseil de sécurité de l'ONU contre Damas.

Sur le plan économique, la coopération entre les deux puissances se développe d'abord dans le domaine des hydrocarbures: la Russie est le premier producteur mondial de pétrole et la Chine le premier consommateur d'énergie.

Moscou et Pékin négocient depuis des années la signature d'un contrat, qui prévoit des livraisons de gaz russe à la Chine de quelque 70 milliards de mètres cubes par an sur les trente prochaines années.

Depuis 2009 et la signature d'un accord-cadre, aucune avancée importante n'a été réalisée, les discussions entre les deux parties s'étant enlisées en raison d'un différend sur le prix du gaz.

Récemment, le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch a indiqué qu'il était peu probable qu'un accord soit signé durant la visite.

Par ailleurs, selon des médias russes, les deux pays veulent s'associer afin de développer des avions long-courriers qui viendraient concurrencer les géants Airbus et Boeing et une annonce pourrait intervenir lors de la visite de M. Poutine à Pékin.

Moscou et Pékin ont aussi annoncé en avril la création d'ici fin juin d'un fonds d'investissement commun doté de jusqu'à 4 milliards de dollars, destiné notamment à développer l'agriculture et les transports.
 

Première publication : 05/06/2012

  • DIPLOMATIE

    Paris et Moscou s'opposent sur le départ de Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le sur-place de la diplomatie russe face au bain de sang syrien

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    À Berlin et Paris, Vladimir Poutine sous pression sur le dossier syrien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)