Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali: 160 pompiers tentent de sauver le marché de Bamako

En savoir plus

LE DÉBAT

Laurent Wauquiez : quel projet pour la droite ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sahel : "L'ennemi a évolué, mais nous aussi", selon l'amiral Isnard

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Chilla, un nouveau visage du hip-hop féminin français

En savoir plus

FOCUS

Sénatoriale dans l’Alabama : une élection qui divise sur fond de pédophilie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Super Poutine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'OMC sous la pression des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Laurent Wauquiez, adroit ou à droite?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

Asie - pacifique

Un double attentat fait vingt morts à Kandahar

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/06/2012

Un double attentat-suicide dans la province instable de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a fait vingt morts et cinquante blessés mercredi. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière commise depuis des semaines dans le pays.

REUTERS - Vingt personnes ont été tuées et 50 autres blessées mercredi dans un double attentat suicide à l'aéroport de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, rapportent les autorités afghanes.

Quatre gouverneurs des provinces du sud du pays participaient à une réunion à la base de l'Otan située sur l'aéroport au moment de l'attaque, a dit à Reuters le général
Abdul Hameed, commandant de l'armée afghane dans le Sud.

Il s'agit de l'attentat le plus sanglant commis depuis des semaines en Afghanistan. Kandahar est considéré comme étant un fief des islamistes taliban.

Un kamikaze circulant à moto s'est d'abord fait exploser sur un parking où patientaient des chauffeurs routiers et d'autres personnes attendant de pénétrer à l'intérieur de la base. Quelques minutes plus tard, alors que des gens s'étaient attroupés sur le lieu de l'attentat, un autre kamikaze a rejoint la foule et activé ses charges, a expliqué Ahmad Faisal, porte-parole du gouverneur de la province de Kandahar.

Première publication : 06/06/2012

  • AFGHANISTAN

    En Afghanistan, deux otages travaillant pour une ONG ont été libérées par l'Otan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Huit civils tués par un bombardement de l'Otan

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Kaboul, François Hollande défend le retrait des troupes françaises d'Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)