Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Asie - pacifique

Un double attentat fait vingt morts à Kandahar

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/06/2012

Un double attentat-suicide dans la province instable de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a fait vingt morts et cinquante blessés mercredi. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière commise depuis des semaines dans le pays.

REUTERS - Vingt personnes ont été tuées et 50 autres blessées mercredi dans un double attentat suicide à l'aéroport de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, rapportent les autorités afghanes.

Quatre gouverneurs des provinces du sud du pays participaient à une réunion à la base de l'Otan située sur l'aéroport au moment de l'attaque, a dit à Reuters le général
Abdul Hameed, commandant de l'armée afghane dans le Sud.

Il s'agit de l'attentat le plus sanglant commis depuis des semaines en Afghanistan. Kandahar est considéré comme étant un fief des islamistes taliban.

Un kamikaze circulant à moto s'est d'abord fait exploser sur un parking où patientaient des chauffeurs routiers et d'autres personnes attendant de pénétrer à l'intérieur de la base. Quelques minutes plus tard, alors que des gens s'étaient attroupés sur le lieu de l'attentat, un autre kamikaze a rejoint la foule et activé ses charges, a expliqué Ahmad Faisal, porte-parole du gouverneur de la province de Kandahar.

Première publication : 06/06/2012

  • AFGHANISTAN

    En Afghanistan, deux otages travaillant pour une ONG ont été libérées par l'Otan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Huit civils tués par un bombardement de l'Otan

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Kaboul, François Hollande défend le retrait des troupes françaises d'Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)