Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Ouganda porte plainte après la mort de 4 policiers, Kinshasa reconnaît une "erreur déplorable"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France: bras de fer autour des raffineries

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Patricia Essong, la nouvelle sensation soul

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : une ONG chrétienne ramène des réfugiés syriens en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron sans tabou"

En savoir plus

Planète

La trop rare visite de Vénus devant le soleil

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/06/2012

Vénus a entamé un transit de quelque 6 heures devant le soleil. Une occasion rare pour les astronomes de développer des techniques destinées à mesurer les atmosphères d'autres planètes. Le prochain passage de l'astre est prévu pour 2117.

REUTERS - La planète Vénus a commencé mardi son transit devant le soleil, sous la forme d'un petit point noir, dernier passage visible de la Terre avant 105 ans et occasion d'effectuer de nombreuses expériences.

Les passages de Vénus vont par paire, à huit années d'intervalles et avec plus d'un siècle entre deux cycles.

Le transit de mardi, qui fait partie de la paire 2004-2012, a commencé à 22h09 GMT et devait durer six heures et 40 minutes. ll était notamment visible de la Station spatiale internationale (ISS).

Durant le transit de Vénus, les astronomes avaient l'intention de mesurer l'atmosphère particulièrement dense de la planète, avec pour objectif de développer des techniques pour mesurer les atmosphères d'autres planètes.

En étudiant l'atmosphère de celle qu'on appelle aussi l'Etoile du Berger, les chercheurs espèrent découvrir la raison pour laquelle la Terre et Vénus, qui sont pratiquement de la même taille et sont en orbite à peu près à la même distance du soleil, sont si différentes.

L'atmosphère de Vénus est 100 fois plus dense que celle de la Terre et n'est pratiquement constituée que de dioxyde de carbone. La température qui règne à sa surface est de 480 degrés Celsius. Des nuages d'acide sulfurique l'inondent de pluies
acides. Une meilleure connaissance du climat de Vénus devrait permettre de mieux comprendre les changements climatiques sur Terre.

Durant les précédents passages de Vénus, les scientifiques ont pu calculer la taille du système solaire et la distance entre le soleil et les planètes.

Le transit de mardi n'est que le huitième depuis l'invention du télescope et le dernier avant les 10 et 11 décembre 2117.

Première publication : 06/06/2012

COMMENTAIRE(S)