Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les promesses de Hollande à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Afrique : un rapport parlementaire très critique appelle à une nouvelle politique africaine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Faire de 'Je suis Charlie' une religion me dérange"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

FRANCE

L'auteur présumé des agressions antisémites se présente au commissariat

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2012

Le responsable présumé des coups infligés à de jeunes juifs coiffés d'une kippa, samedi soir dans la région lyonnaise, a été placé en garde à vue jeudi après s'être présenté spontanément au commissariat de police. L'homme nie les faits.

AFP - L'auteur présumé des coups de marteau infligés à des jeunes juifs portant la kippa, lors d'une agression samedi à Villeurbanne (Rhône), s'est présenté jeudi au commissariat de police et a été placé en garde à vue, a-t-on appris de source policière confirmant une information d'Europe 1.

L'homme, âgé d'une vingtaine d'années, "s'est présenté de lui-même" au commissariat dans l'après-midi, a indiqué cette source selon laquelle cinq personnes, au total, étaient jeudi soir en garde à vue dans le cadre de cette enquête.

Cet homme est "comme les autres personnes en garde à vue, dans la dénégation totale", a précisé la source policière. Mais selon les éléments de l'enquête, "il est bien

celui qu'on considère comme ayant fait usage du marteau", a-t-elle ajouté.

Mercredi, deux jeunes s'étaient rendus à la police, quatre jours après cette agression qui a été condamnée par la classe politique et l'ensemble des cultes.

Un troisième agresseur présumé a été placé en garde à vue mercredi soir et un quatrième, frère de l'un des deux premiers, a été interpellé jeudi matin.

Samedi vers 18H30, trois jeunes âgés de 18, 23 et 24 ans, coiffés d'une kippa, se rendaient à un office religieux à l'école juive Beth Menahem, à Villeurbanne, lorsqu'ils ont été "insultés et bousculés par trois individus".

Les agresseurs, rejoints par une dizaine de personnes, étaient revenus à la charge. S'en était suivi un "échange de coups" durant lequel "deux des trois jeunes" juifs avaient reçu "un coup de marteau et un coup de barre de fer au niveau de la tête", selon la police. Le troisième jeune juif avait été frappé au bras.

A leur sortie de l'hôpital samedi soir, les trois victimes avait déposé plainte et la police avait ouvert une enquête.

 

Première publication : 08/06/2012

  • FRANCE

    Manuel Valls annonce des mesures pour renforcer la sécurité des juifs de France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)