Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 08/06/2012

Ukraine : à qui profite l'Euro-2012 ?

Pour accueillir l'Euro-2012, l'Ukraine a investi des milliards. Mais face à des entreprises de construction opaques, des contrats obtenus sans appel d'offre ou encore des rénovations coûteuses, certains s'interrogent... Où est vraiment passé le budget de l'Euro ?

L'Ukraine a dépensé plus de 10 milliards d'euros dans les préparatifs de l'Euro-2012. La moitié provient de fonds publics. Mais des organisations d’opposition, comme Ukrainska Pravda, dénoncent l'opacité dans l'attribution des contrats et assurent que des malversations ont eu lieu. Selon eux, un chantier aurait par exemple été confié à une entreprise dont le siège social est enregistré à Chypre… Le gouvernement dément toute corruption.

Par ailleurs, les Ukrainiens voient les élites s'enrichir. Le président possède une luxueuse propriété à Mezhyhyrya, en dehors de Kiev. Le sentiment général est que toute la classe politique, même l'ex-première ministre Ioulia Timochenko, actuellement en prison, est corrompue.

Comme de nombreux Ukrainiens que nous avons rencontrés, les ouvriers du stade de Kiev sont en colère. Ils disent être payés une misère, souvent avec retard, voire pas du tout. Peu d’entre eux ont accepté de parler devant notre caméra, par crainte de représailles.

Même s'ils dénoncent la corruption entourant les préparatifs à l'Euro-2012, les Ukrainiens en colère et les activistes ne comptent pas bouder la fête. Pour l'Ukraine, accueillir un évènement sportif de cette envergure est une aubaine.

Les hommes politiques de l'Union européenne peuvent bien boycotter le championnat, les Ukrainiens ne vont certainement pas les suivre sur cette voie. Reste à savoir si cette fête du football fera oublier les péchés du gouvernement lors des élections d’octobre prochain.

Par Gulliver CRAGG , Anne MAILLIET

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/12/2014 Irak

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En 2014, France 24 vous a fait découvrir une série de grands reportages à travers le monde. De la guerre contre les jihadistes de l’organisation de l’État islamique à l’argent...

En savoir plus

19/12/2014 Argentine

Argentine : le bilan Kirchner

La présidente argentine est adulée ou détestée. Celle qu’on surnomme "la nouvelle Eva Perón" ne laisse pas indifférent. En 2007, Cristina Kirchner succédait à son mari à la...

En savoir plus

10/02/2014 Cameroun

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En Centrafrique, malgré la présence des militaires français venus en appui de la mission des Nations unies, sous la houlette de l'Union africaine, la situation reste tendue. Des...

En savoir plus

12/12/2014 Chine

Chine : "Africatown" à Canton

Avec 12 millions d’habitants, Canton, dans le sud de la Chine est la troisième ville la plus peuplée du pays, après Shanghai et Pékin. Depuis l'ouverture économique, il y a de...

En savoir plus

05/12/2014 Juifs

Les juifs français ont-ils raison d’avoir peur ?

"Pour la première fois depuis 70 ans, la France est devenue un pays d’émigration juive." Tel est le constat amer que dresse Joël Mergui, président du Consistoire central...

En savoir plus