Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Changement climatique : le pari ambitieux de Barack Obama

En savoir plus

DÉBAT

John Kerry au Moyen-Orient : comment rassurer les pays du Golfe ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Plan climat : Barack Obama va au charbon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Gabon : turbulences avec Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Porto Rico en défaut de paiement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le défenseur des droits de l'homme burundais Pierre-Claver Mbonimpa blessé par balles

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: le spectre de l'escalade

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi à 22h10.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 08/06/2012

Ukraine : à qui profite l'Euro-2012 ?

Pour accueillir l'Euro-2012, l'Ukraine a investi des milliards. Mais face à des entreprises de construction opaques, des contrats obtenus sans appel d'offre ou encore des rénovations coûteuses, certains s'interrogent... Où est vraiment passé le budget de l'Euro ?

L'Ukraine a dépensé plus de 10 milliards d'euros dans les préparatifs de l'Euro-2012. La moitié provient de fonds publics. Mais des organisations d’opposition, comme Ukrainska Pravda, dénoncent l'opacité dans l'attribution des contrats et assurent que des malversations ont eu lieu. Selon eux, un chantier aurait par exemple été confié à une entreprise dont le siège social est enregistré à Chypre… Le gouvernement dément toute corruption.

Par ailleurs, les Ukrainiens voient les élites s'enrichir. Le président possède une luxueuse propriété à Mezhyhyrya, en dehors de Kiev. Le sentiment général est que toute la classe politique, même l'ex-première ministre Ioulia Timochenko, actuellement en prison, est corrompue.

Comme de nombreux Ukrainiens que nous avons rencontrés, les ouvriers du stade de Kiev sont en colère. Ils disent être payés une misère, souvent avec retard, voire pas du tout. Peu d’entre eux ont accepté de parler devant notre caméra, par crainte de représailles.

Même s'ils dénoncent la corruption entourant les préparatifs à l'Euro-2012, les Ukrainiens en colère et les activistes ne comptent pas bouder la fête. Pour l'Ukraine, accueillir un évènement sportif de cette envergure est une aubaine.

Les hommes politiques de l'Union européenne peuvent bien boycotter le championnat, les Ukrainiens ne vont certainement pas les suivre sur cette voie. Reste à savoir si cette fête du football fera oublier les péchés du gouvernement lors des élections d’octobre prochain.

Par Gulliver CRAGG , Anne MAILLIET

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/07/2015 Iran

Nucléaire iranien : dans les coulisses d'un accord historique

Le 14 juillet, l'Iran et les grandes puissances ont mis fin à plus de 12 ans de crise. Nos envoyés spéciaux ont eu un accès exclusif aux coulisses des négociations. Du Falcon de...

En savoir plus

17/07/2015 Inde

Inde : les chrétiens se cachent pour prier

Vandalisme, agressions physiques, églises brûlées… En Inde, les chrétiens doivent se cacher pour prier. Et cette violence, qui va crescendo, n’est pas près de s’arrêter. Les...

En savoir plus

09/07/2015 Chine

Pollution : l'économie chinoise à l'épreuve de l'écologie

Un soleil à peine visible, un brouillard épais qui recouvre tout... Après des décennies d'industrialisation à marche forcée, la Chine est à bout de souffle. En 2014, Pékin...

En savoir plus

03/07/2015 Libye

La Libye en quête d'unité

Deux gouvernements et deux armées se font face en Libye. D’un côté, les milices islamistes de Fajr Libya qui contrôlent Tripoli depuis bientôt un an. De l’autre, le gouvernement...

En savoir plus

26/06/2015 Kenya

Kenya : la terreur shebab

Deux ans après le massacre du centre commercial de Nairobi, le Kenya continue de s’enfoncer dans l’horreur. En avril dernier, les Shebab ont abattu froidement 148 étudiants de...

En savoir plus