Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 08/06/2012

Ukraine : à qui profite l'Euro-2012 ?

Pour accueillir l'Euro-2012, l'Ukraine a investi des milliards. Mais face à des entreprises de construction opaques, des contrats obtenus sans appel d'offre ou encore des rénovations coûteuses, certains s'interrogent... Où est vraiment passé le budget de l'Euro ?

L'Ukraine a dépensé plus de 10 milliards d'euros dans les préparatifs de l'Euro-2012. La moitié provient de fonds publics. Mais des organisations d’opposition, comme Ukrainska Pravda, dénoncent l'opacité dans l'attribution des contrats et assurent que des malversations ont eu lieu. Selon eux, un chantier aurait par exemple été confié à une entreprise dont le siège social est enregistré à Chypre… Le gouvernement dément toute corruption.

Par ailleurs, les Ukrainiens voient les élites s'enrichir. Le président possède une luxueuse propriété à Mezhyhyrya, en dehors de Kiev. Le sentiment général est que toute la classe politique, même l'ex-première ministre Ioulia Timochenko, actuellement en prison, est corrompue.

Comme de nombreux Ukrainiens que nous avons rencontrés, les ouvriers du stade de Kiev sont en colère. Ils disent être payés une misère, souvent avec retard, voire pas du tout. Peu d’entre eux ont accepté de parler devant notre caméra, par crainte de représailles.

Même s'ils dénoncent la corruption entourant les préparatifs à l'Euro-2012, les Ukrainiens en colère et les activistes ne comptent pas bouder la fête. Pour l'Ukraine, accueillir un évènement sportif de cette envergure est une aubaine.

Les hommes politiques de l'Union européenne peuvent bien boycotter le championnat, les Ukrainiens ne vont certainement pas les suivre sur cette voie. Reste à savoir si cette fête du football fera oublier les péchés du gouvernement lors des élections d’octobre prochain.

Par Gulliver CRAGG , Anne MAILLIET

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/02/2018 Afrique

Au Malawi, la violente "initiation sexuelle" des jeunes filles par les "hyènes"

Dans le sud du Malawi existe un rituel initiatique violent : les jeunes filles qui atteignent la puberté doivent avoir des relations sexuelles forcées avec une "hyène", un homme...

En savoir plus

09/02/2018 Asie - pacifique

Chine : sur la trace des disparus du pouvoir

En Chine, tous les moyens sont bons pour mettre au pas la société civile. Pressions, arrestations et même disparitions : depuis l'arrivée au pouvoir de Xi Jinping, des opposants...

En savoir plus

08/12/2017 Migrants

Libye-Italie : les migrants pris entre deux feux

Ces derniers mois, les migrants sont moins nombreux à tenter de traverser la Méditerranée, découragés par les nouvelles politiques italienne et libyenne. Emprisonnés, torturés,...

En savoir plus

01/02/2018 EUROPE

Vidéo : avec des migrants guinéens, à l'épreuve des Alpes

Depuis quelques temps, des groupes de migrants se lancent régulièrement à l'assaut du col de l'Échelle, qui culmine à 1 762 mètres d'altitude dans les Hautes-Alpes, pour tenter...

En savoir plus

26/01/2018 FRANCE

Vidéo : Saint-Laurent-du-Maroni, porte d'entrée clandestine vers la Guyane française

À Saint-Laurent-du-Maroni, la deuxième ville de Guyane, un habitant sur trois est étranger et, bien souvent, en situation irrégulière. Les clandestins, venus notamment du...

En savoir plus