Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Samuel L Jackson et Magic Johnson pris pour des migrants

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nouveau gouvernement au Gabon: 2 membres de l'opposition font leur entrée.

En savoir plus

FOCUS

Mexique : siphonner les oléoducs, un marché juteux pour les cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Hitman et bodyguard " : Ryan Reynolds et Samuel Jackson en meilleurs ennemis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Qu'achètent les Etats-Unis en Afghanistan?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Code du travail : le dernier round

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections générales en Angola : derniers meetings avant le scrutin de mercredi

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 2)

En savoir plus

SPORT

Face au Portugal, l’Allemagne confirme son statut de favori

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/06/2012

Le premier choc du "groupe de la mort" s’est soldé, samedi, par une victoire des Allemands sur les Portugais (1-0). Un résultat qui permet à la Mannschaft de rejoindre le Danemark en tête du groupe B.

AFP - L'Allemagne, finaliste de la précédente édition, a réussi ses débuts dans l'Euro-2012 en s'imposant 1 à 0 aux dépens du Portugal, grâce à un but de la tête de Mario Gomez, samedi à Lviv, dans un match du groupe B, premier choc du tournoi, longtemps resté décevant.

En fin d'après-midi, à Kharkiv, le Danemark avait créé la première sensation du tournoi en battant (1-0) les Pays-Bas. Danois et Allemands prennent la tête de ce groupe "de la mort". Les Néerlandais et les Portugais sont désormais contraints de respectivement battre les Allemands et les Danois le 13 juin, pour espérer poursuivre leur route.

Alors que le match s'acheminait vers un match nul vierge de buts, et presque d'occasions, c'est Gomez, finalement préféré à Miroslav Klose en pointe, qui a libéré l'Allemagne en s'élevant plus haut que Pepe pour placer une tête imparable, à la réception d'un centre d'Ozil (72e).

Auparavant, la Mannschaft et la Seleccao, si alléchantes sur le papier (Özil, Müller, Gomez d'un côté; Ronaldo, Nani, Coentrao de l'autre) et d'habitude si joueuses, s'étaient laissé envahir par l'enjeu et la crainte de l'autre.

Dans ce contexte, les occasions ont été rares. La plus sérieuse ayant été à l'actif des Portugais, lorsque juste avant la pause, Pepe, esseulé sur un corner, voyait sa frappe heurter la transversale avant de rebondir sur la ligne. En fin de match, la barre a une nouvelle fois repoussé un centre de Nani (82e).

Dimanche, le groupe C entrera en jeu. A Gdansk, en Pologne, l'Espagne tenante du titre, jouera contre l'Italie, tandis que l'Eire défiera la Croatie à Poznan. 

Revivez les meilleurs moments de ce match sur notre liveblogging.

 

 

 

 

Première publication : 09/06/2012

  • EURO-2012

    Le Danemark réalise l'exploit face aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Groupe B : Allemagne, Pays-Bas, Portugal... trois équipes pour deux places

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Euro-2012 : l'heure de Cristiano Ronaldo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)