Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

FRANCE

Martine Aubry appelle au "désistement républicain" contre le FN

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2012

Soucieuse de faire barrage au Front national, la première secrétaire du Parti socialiste a appelé au "désistement républicain" entre sa formation et l'UMP. Pour elle, "pas un siège ne doit tomber à droite du fait de la division de la gauche".

AFP - Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, a prôné lundi une stratégie de désistement réciproque avec la droite quand le Front national est présent au second tour des élections législatives.

Le sujet est récurrent entre gauche et droite depuis le second tour de l'élection présidentielle de 2002, quand la gauche avait appelé à voter pour Jacques Chirac afin de faire barrage à Jean-Marie Le Pen.

Sur France Inter, Martine Aubry a opposé ce qu'elle dit être la clarté de la position socialiste à ce qu'elle voit comme le flou de l'UMP, qui réunira son bureau politique dans la journée pour trancher cette question.

"Nous n'avons pas besoin de réunir le comité politique comme le fait aujourd'hui l'UMP pour prendre une position qui a été toujours la nôtre, le désistement republicain. Nous appelons à faire battre le FN", a-t-elle dit.

"Dans tous les cas où le FN peut gagner, nous ferons ce qu'il faut", a-t-elle ajouté.

La première secrétaire du PS a par ailleurs appelé le dissident socialiste Olivier Falorni, qui affrontera Ségolène Royal en duel à La Rochelle au second tour, à se retirer. Elle
n'a cependant pas pu le joindre au téléphone, a-t-elle précisé.

"Je le dis avec beaucoup de force, nous devons nous désister pour le candidat de gauche le mieux placé. Quand on est de gauche, on ne va pas essayer de battre une camarade avec les voix de droite", a-t-elle dit.

Par ailleurs, il n'est pas question de retirer la candidate PS qui a devancé largement le centriste François Bayrou dans sa circonscription des Pyrénées-Atlantiques, même si le président du Modem avait donné un coup de pouce à François Hollande en votant pour lui à titre personnel au second tour de la présidentielle.

"Nous ne sommes pas dans le marchandage. (...) La candidate de gauche est très haute. Il n'a rien demandé. Il ne veut pas être dans la majorité présidententielle. S'il ne ne devait pas être élu, ça serait dommage pour le débat democratique mais les habitants ont parlé", a dit Martine Aubry.

Première publication : 10/06/2012

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    Marine Le Pen en tête à Hénin-Beaumont, Jean-Luc Mélenchon se retire

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    François Bayrou contraint à une périlleuse triangulaire

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    La gauche vers une confortable majorité à l'Assemblée nationale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)