Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

Montréal : la police disperse violemment une manifestation étudiante

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2012

Les forces de l'ordre québécoises ont dispersé à coups de matraque une nouvelle manifestation étudiante organisée dimanche à Montréal en marge du Grand Prix du Canada. Elle avait été déclarée illégale après le saccage de deux banques de la ville.

AFP - La police a chargé à la matraque dimanche soir à Montréal plus d'un millier de manifestants, dont certains venaient de briser à coups de pierres les vitrines de deux banques, au soir du Grand Prix du Canada qui s'est déroulé dans le calme sous haute surveillance policière.

Suite à ces actes de vandalisme touchant la Caisse de dépôt et placement du Québec et la Banque Nationale, la manifestation a été déclarée illégale et la police a donné l'ordre de dispersion par haut-parleur, aussitôt appuyé par des tirs de grenades assourdissantes, a constaté une journaliste de l'AFP sur place.

Les marcheurs se sont alors éparpillés dans le centre ville.

Auparavant, leur marche s'était déroulée pacifiquement au son de casseroles, si l'on ne compte pas le salut nazi adressé aux policiers par les manifestants.

"On est ici pour terminer le Grand Prix en beauté et montrer que malgré toute la répression qu'il y a eu contre nous pendant toute la durée de l'événement pour nous empêcher de dire nos opinions politiques, on est là quand même encore ce soir et on a l'intention de se faire entendre", déclarait Virginie, une étudiante de 28 ans.

Les slogans scandés visaient souvent le Premier ministre québécois Jean Charest, partisan de la hausse des frais de scolarité, à l'origine du conflit vieux de près de quatre mois.

"Charest dehors, on va te creuser une tombe dans le Nord", répétaient les jeunes gens, faisant allusion au Plan Nord, un vaste projet de mise en valeur des ressources naturelles dans le nord de la province francophone, critiqué par l'opposition et certains écologistes.

Des groupes étudiants et anticapitalistes avaient menacé de perturber le Grand Prix du Canada de Formule 1, mais ce grand événement sportif a pris fin sans encombre dans l'après-midi, la police procédant à plus de trente "arrestations préventives" et se saisissant aussi de six personnes à qui des actes criminels étaient reprochés. Les nombreux filtrages qu'il fallait franchir pour pénétrer sur le circuit Gilles-Villeneuve ont joué un rôle dissuasif efficace.

 

Première publication : 11/06/2012

  • CANADA

    Plusieurs centaines de manifestants interpellés à Montréal

    En savoir plus

  • CANADA

    "Deux conceptions de l’éducation s’affrontent aujourd’hui au Québec"

    En savoir plus

  • CANADA

    Manifestation monstre à Montréal, aux 100 jours du "printemps érable"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)