Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Je ne sais pas pour qui voter"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

Asie - pacifique

La Chine prévoit la construction de 70 aéroports d'ici 2015

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/06/2012

Malgré le ralentissement de la croissance, Pékin annonce vouloir construire 70 aéroports et augmenter les capacités de cent autres d'ici 2015. L'Asie est la région où le nombre de passagers augmente le plus fortement.

AFP - La Chine va construire 70 aéroports d'ici à 2015, a annoncé lundi le patron de l'Administration de l'aviation civile (CAAC) en dépit du net ralentissement constaté dans la deuxième économie mondiale.

Li Jiaxiang, chef de la CAAC, a également redit que les compagnies aériennes chinoises allaient acquérir en moyenne quelque 300 appareils par an sur la période 2011 à 2015 -- l'actuel plan quinquennal chinois.

"La Chine compte contruire 70 aéroports au cours des prochaines années et augmenter les capacités de 100 autres", a dit M. Li devant les quelque 650 délégués des 242 compagnies membres de l'IATA, l'Association internationale du transport aérien, réunis pour l'assemblée générale annuelle à Pékin.

La Chine devrait compter plus de 230 aéroports d'ici à la fin 2015, date à laquelle les compagnies auraient une flotte de 4.700 avions.

Plus tôt lundi, l'Iata avait confirmé que les bénéfices des compagnies aériennes allaient lourdement chuter cette année, à 3 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros), un résultat en baisse de 62%, en raison de la crise européenne de la dette et des coûts élevés du carburant.

L'Asie-pacifique va apporter la plus grande contribution aux bénéfices cette année, avec 2 milliards de dollars, mais bien moins que les 4,9 milliards de l'an dernier, a précisé l'Iata.

Aucun projection n'a été fournie sur le marché chinois, qui connaît une forte expansion alors que les classes aisées et moyennes voyagent de plus en plus. Mais, selon l'Iata, une partie de la baisse attendue des bénéfices cette année est imputable au net ralentissement économique observé en Chine et en Inde.

La croissance chinoise a décéléré à 8,1% au premier trimestre 2012, son taux le plus faible en près de trois ans.

Toutefois le Conseiller d'Etat chargé du Développement économique, Ma Kai, a déclaré devant l'Iata que le marché chinois du transport aérien avait "le plus gros potentitel de croissance au monde".

"Depuis 2005, le secteur enregistre une croissance annuelle de 17,5%", a-t-il dit.

La Chine, a ajouté M. Li, avait à la fin de l'an dernier 2.888 avions de ligne en opération et le secteur emploie 1,2 million de personnes.

 

Première publication : 11/06/2012

  • AÉRONAUTIQUE

    Airbus maintient son pari sur l'A380

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Delta Air Lines va acheter une raffinerie pour produire son propre carburant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)