Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

SPORT

Euro-2012 : la France et l'Angleterre se neutralisent

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 11/06/2012

L'équipe de France a concédé le match nul (1-1) face à l'Angleterre pour son entrée en lice dans cet Euro-2012. Le défenseur Joleon Lescott a ouvert le score à la 30e minute avant que Nasri ne mette les deux équipes à égalité.

AFP - La France, bien que dominatrice, a été contrainte au nul 1 à 1 (mi-temps: 1-1) par une équipe d'Angleterre, souvent regroupée, pour son entrée en lice à l'Euro-2012, lundi à Donetsk, dans un premier match du groupe D peu fertile en occasions.

Français et Anglais tenteront d'ouvrir leur compteur "victoire" lors de la 2e journée vendredi, respectivement contre l'Ukraine, pays coorganisateur, et la Suède, qui s'affrontaient en soirée.

L'équipe anglaise, décimée par les forfaits et la suspension de Rooney, et qui, bon gré mal gré, a misé sur sa jeunesse décomplexée (Oxlade-Chamberlain, Wellbeck, Young...), fut la première à faire mouche à la demi-heure de jeu. Le défenseur Joleon Lescott, délaissé au marquage par Alou Diarra, catapultait le ballon dans les filets d'un Lloris impuissant (30e).

Le gardien français avait vécu une première alerte un quart d'heure auparavant, lorsque Milner, bien servi par Young, l'avait dribblé sans toutefois suffisamment redresser son tir.

Si Diarra a ensuite manqué de peu de se faire pardonner, par deux têtes coup sur coup (l'une repoussée par Hart, l'autre à peine trop décroisée, 35e), les Bleus ont trouvé leur salut par Nasri. Le milieu offensif de Manchester City, à la conclusion d'un jeu en triangle, Malouda-Evra-Ribéry, a trompé Hart, son gardien en club, d'une frappe tendue de l'entrée de la surface (39e).

Dans une seconde période, qui a baissé en intensité et où les occasions se sont raréfiées, les Français, qui n'ont plus gagné dans une phase finale d'un rendez-vous international depuis le Mondial-2006 (contre le Togo, 2-1), ont eu trois occasions de marquer. Par Benzema, dont la frappe était bien stoppée, après un une-deux avec Nasri (65e), par Ribéry dont la tentative en position très excentrée faillit surprendre Hart (75e) et sur une volée de Cabaye déviée au ras du poteau par Wellbeck (80e).

Les Anglais ont peiné en fin de match préférant se regrouper en défense.

Avec ce nul, les Bleus enregistrent leur 22e match d'invincibilité, mais restent à la recherche d'un succès pour une entrée en matière dans un tournoi, depuis l'Euro-2004 contre... l'Angleterre. Ce jour-là, ce furent deux buts de Zinédine Zidane dans les arrêts de jeu qui avaient fait gagner les Bleus (2-1).

Revivez les meilleurs moments de ce match sur notre liveblogging.

Première publication : 11/06/2012

  • EURO-2012

    Groupe D : France et Angleterre, deux favoris pour les quarts

    En savoir plus

  • EURO-2012

    Les médias européens misent sur les Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    À la veille de l'Euro, les Bleus font le plein de confiance face à l'Estonie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)